Pour 85% de français, des horaires plus flexibles favoriseraient leur efficacité au travail. Ces derniers plébiscitent les nouveaux modes et espaces de travail comme le télétravail, les espaces collaboratifs ou encore le management horizontal, révèle une étude réalisée par Ipsos pour Revolution@Work.

Les personnes interrogées estiment même qu’elles sont des opportunités pour un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle et sources d’efficacité.

Télétravail, management horizontal, flexibilité des horaires… Les Français prêts pour la révolution au travail!

L’étude Ipsos pour Revolution@Work révèle que 65% des Français travaillant dans un bureau sont intéressés par le télétravail, dont 24% qui le pratiquent déjà. Le télétravail est plus particulièrement répandu chez les cadres (41%) et les Franciliens (31%).

Plus globalement, les Français interrogés voient dans le télétravail de nombreux avantages:

  • Pour leur bien-être: 70% estiment que le télétravail est une bonne chose pour le rythme de vie. Une perception renforcée chez les femmes (74%) et les Franciliens (77%). 64% des Français interrogés considèrent que c’est une bonne chose pour les salariés, et 62% que le télétravail favorise l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle.
  • Pour la productivité: 55% estiment que c’est une bonne chose pour les entreprises et plus d’un sur deux que cela favorise l’efficacité au travail.
  • Pour l’environnement et l’économie: 79% évoquent la réduction des embouteillages, et la décentralisation de l’économie en Province (71%). Une opinion plus répandue chez les Franciliens (respectivement 83% et 76%).

Ils admettent néanmoins que le télétravail peut limiter les relations entre collègues (44%) et les échanges avec d’autres professionnels (28%).

Pour Frédéric Bedin, Président du Directoire de Hopscotch Global PR Group et co-organisateur de Revolution@Work : « Avec le digital, les salariés ont maintenant la possibilité de travailler de n’importe où : bureau, maison, en ville ou à la campagne. »

Interrogés sur les facteurs d’efficacité au travail, les Français placent en premier la flexibilité des horaires (85%), suivi de l’item « travailler plus souvent de chez soi » (72%) et de l’accès à des espaces de convivialité pour favoriser les échanges (65%).

Un avis davantage répandu parmi les cadres supérieurs (74%) et les Franciliens (71%). Les interviewés mettent en 4e position un mode de management moins vertical (62%). Enfin, les interviewés salariés attendent avant tout de leur manager de la confiance (54%) et de l’écoute (45%) devant la vision (19%).

Pour Marie-Célie Guillaume, Directrice générale de Defacto et co-organisatrice de Revolution@Work : « La réinvention du travail est une source d’opportunités pour tous : salariés et entreprises. Avec Revolution@Work nous voulons les aider à s’approprier ces nouvelles tendances pour qu’ils les appliquent au sein de leur organisation. Les quartiers d’affaires ont également un rôle à jouer dans l’accompagnement et la mise en place de ces initiatives pour répondre à ces nouveaux besoins. »

Deux jours pour expérimenter le travail de demain

Du 8 au 9 décembre 2016, Revolution@Work propose 2 jours pour expérimenter, imaginer et penser ensemble le travail de demain via des conférences, des ateliers collaboratifs, des parcours expérientiels et une plateforme web.

La programmation de cet événement abordera la réinvention du travail sous toutes ses formes : workstyles, workplaces et workzones. Parmi les thématiques proposées :

  • Plénières : « Comment augmenter l’entreprise en redonnant plus de rôle à l’individu ? » ; « Comment repenser les modes d’organisation de l’entreprise ? » ou encore « A quoi ressembleront les bureaux de demain ? »
  • Test & learn : « Fablabs et nouveaux lieux d’innovation. Découvrons le monde des makers » ; « Développer une culture créative » ;
  • Co-design : « #CO-mmunautés, #CO-llaboratif, #CO-nnexion, #CO-work … : du concept à la réalité ? », « Quelles solutions pour attirer les jeunes talents ? » ;
  • Controversy : « Dans un monde ultra-flexible et incertain, le bail est-il en train de mourir ? »

Détails de l’évènement et inscriptions.