La perception des Français vis-à-vis des politiques industrielles gouvernementales menées depuis 10 ans n’a pas changé : ni le quinquennat de Nicolas Sarkozy (73 %) ni celui de François Hollande (80 %) n’auront suffi à donner à l’industrie française un nouvel élan.

L’étude « Les Français et la politique industrielle de la France » réalisée par OpinionWay pour OPEO a voulu mesurer l’information des Français et leur perception du secteur industriel, pour comprendre ce qu’ils identifient comme ses atouts et faiblesses dans un contexte d’élections nationales.

Une industrie depuis trop longtemps handicapée

L’industrie française reste entravée selon les Français : la fiscalité demeure trop importante pour 53 % des Français interrogés. Les délocalisations (50 %) et le droit du travail (38 %) constituent deux autres faiblesses importantes pour l’industrie française. Ces éléments, pour autant qu’ils dressent un état du scepticisme, ne sont pas neufs et confirment les résultats d’enquêtes précédentes.

La vraie nouveauté : la multiplication des raisons d’espérer

Si les Français réaffirment les points faibles de l’industrie, ils sont également conscients de ce qui fait sa richesse. C’est là une véritable nouveauté : les Français ont une perception de l’industrie fidèle à la réalité et témoignent d’une curiosité renouvelée et d’un degré de connaissance sur les politiques industrielles assez neuf.

Ainsi, quatre grandes régions symbolisent particulièrement bien l’industrie française pour les Français: l’Ile-de-France, le Grand-Est (soit l’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine), l’Auvergne- Rhône-Alpes et les Hauts-de-France (Nord-Pas de Calais-Picardie), avec 35 % à 39 %, occupent la tête du classement.

Télécharger l'infographie de l'’étude « Les Français et la politique industrielle de la France » réalisée par OpinionWay pour OPEO.

Télécharger l’infographie de l’’étude « Les Français et la politique industrielle de la France » réalisée par OpinionWay pour OPEO.

Les Français, fiers du capital matériel et immatériel de leur industrie, continuent d’y voir un secteur d’avenir

L’autre élément encourageant est le niveau d’attachement des Français à leurs filières industrielles : les filières d’exception constituent le principal point fort de l’industrie française aux yeux des interviewés (55 %).

Dominant le marché avec des groupes internationaux à forte visibilité, le luxe est perçu par les Français comme étant le secteur industriel français le plus performant (50 %).

Berceau de l’aviation et disposant de grands fleurons, la France détient aussi la réputation d’exceller dans la construction aéronautique ou spatiale (38 %). La construction navale (29 %), le nucléaire (26 %) et l’armement (20 %) comptent parmi les autres secteurs qui se classent dans le top 5 des secteurs industriels les plus performants aux yeux des Français.

Télécharger l’intégralité de l’étude « Les Français et la politique industrielle de la France » réalisée par OpinionWay pour OPEO.