Patricia Ardillier, Présidente de la Fondation Humaninnov, fondation sous égide de FACE, reçoit ses invités pour porter un sujet cher à Humaninnov : le repositionnement de l’humain au cœur de l’innovation et de la croissance.

Au cours de cette émission, les invités débattront sur l’enjeu du capital humain comme un des moteurs de la croissance et du développement économique. Cette valeur humaine est en train de « grimper » dans notre société.

Ce débat nous donnera des infos sur le recentrage de l’humain au cœur de nos sociétés.

 

Présentation des invités

 

Marie-Ange Andrieux :

Pionnière de l’économie de l’immatériel et de la connaissance en France, elle a fondé et dirige depuis 8 ans la Tribune Sciences de l’économie de l’immatériel de Science Po qui publie « Capital humain : quelle innovation pour un choc de compétitivité ? ». Elle est aussi experte reconnue de la gouvernance d’entreprise, domaine dans lequel elle a des fonctions dans des organisations françaises. Elle est présidente de la Commission Internationale de l’IFA et européenne, notamment au sein d’Ecoda. Elle est également très investie dans la promotion des femmes dans l’entreprise tout particulièrement dans les conseils d’administration, elle co-préside l’Association des femmes diplômées d’expertise comptable administrateurs et EWoB (European Woomen on Boards).

Eric Motillon :

Après une carrière dans le développement de start ups au service de sociétés Américaines et Européennes, il revient en France en 2008 et crée Human First, cabinet de conseil en carrière pour cadres supérieurs et dirigeants, qui développe une méthodologie de valorisation de l’humain exclusive , co développée avec un Executive MBA.

Il contribue notamment au sein de l’institut Français des Administrateurs à la commission sur l’intégration des DRH au sein des conseils d’administration.

Humaniste, il oeuvre dans de nombreux réseaux de dirigeants pour faire reconnaitre la contribution de l’humain au sein d’un pays, qui jusqu’à il y a peu de temps encore ne considérait que la valeur des diplômes et de la justification du passé.