Le cabinet de conseil Greenworking a communiqué les résultats d’une étude sur l’espace de travail en entreprise.

Partant du constat que de nombreuses entreprises cherchent à améliorer la qualité de vie au travail de leurs employés, le cabinet a étudié les axes de développement privilégiés par les responsables des ressources humaines. Plusieurs tendances se dévoilent clairement.

Les entreprises françaises sont loin d’être les championnes en ce qui concerne la qualité de leurs bureaux. La note moyenne attribuée par les salariés français à leurs bureaux et seulement de 6,5 sur 10. Une note d’autant plus faible que huit salariés sur dix déclarent que la qualité de leur espace de travail influence leurs performances. D’ailleurs, plusieurs études ont déjà permis de faire le lien entre bien-être au travail et augmentation de la productivité des employés. De quoi motiver les entreprises à revoir leurs aménagements.

A l’heure actuelle, plusieurs tendances se détachent clairement afin de rompre avec l’open space, un espace de travail impersonnel et le plus souvent mal adapté aux besoins des salariés. Parmi les différentes tendances observées par l’étude, on retient particulièrement l’essor du slow workplace.

Cette nouvelle vision des bureaux consiste à proposer aux salariés des espaces de travail plus petits et plus calmes pour gagner en concentration.

flex officeAutre grande tendance : le flex office qui consiste à aménager des espaces de travail modulables capables de s’adapter aux différents modes de travail : individuel, collaboratif, réunion, brainstorming… Une plus grande flexibilité doit permettre de mieux répondre aux besoins humains et ainsi de gagner en performance.

Source : http://www.socialmag.news