Le capital humain est la première richesse des organisations. L’ensemble des recherches et réflexions actuelles illustrent que les facteurs de compétitivité et de croissance se déplacent des actifs techniques vers les actifs immatériels.
L’évolution des valeurs sociétales et des valeurs de l’entreprise (développement durable, RSE, QVT…) associée aux aspirations des salariés et aux attentes des managers, conforte bien cette évolution structurelle.