LA FORMATION PROFESSIONNELLE EST INDISPENSABLE POUR GAGNER EN COMPÉTITIVITÉ

Le Medef a rendu public voici quelques jours un sondage auprès des TPE et PME portant sur le rôle de la formation professionnelle face aux transformations en cours dans les entreprises. Une action dans la continuité des efforts déployés par le Mouvement ces dernières années en faveur de la formation professionnelle. Explications de Florence Poivey, présidente de la commission Education formation et insertion.

 

Quelles ont été les conditions de cette étude ?

Florence PoiveyConduite par l’institut Elabe, cette étude a été menée auprès des patrons d’entreprises de 10 à 249 salariés à qui nous avons demandé quelles étaient selon eux les meilleurs manières de faire face aux grandes transitions numérique, environnementale et internationale marquant aujourd’hui notre économie.

Ce travail fait partie d’une stratégie plus large menée par le Medef depuis 2013 pour promouvoir la formation professionnelle, indispensable selon nous pour gagner en compétitivité, et sécuriser les parcours des collaborateurs tout en leur donnant les armes pour rebondir en cas de difficultés.

Nous avons donc déployé depuis cette date plusieurs programmes, notamment pour expliquer les atouts de la réforme de la formation professionnelle de 2015. Puis nous avons axé l’an dernier notre communication autour de notre plateforme « Rue de la Formation » pour en faire une référence auprès des experts de la formation professionnelle. Cette dernière étude souligne enfin notre volonté d’assumer pleinement notre rôle pédagogique en 2017 auprès des TPE et PME qui forment l’essentiel des adhérents du Medef.

 

« 81% des TPE et PME considèrent la formation comme un levier de croissance »

 

Et que ressort-il de cette enquête?

L’un des principaux enseignements de ce travail est que les entrepreneurs ont pris conscience des mutations en cours et de la possibilité de les transformer en opportunités. C’est notamment évident pour la mutation digitale. 81% des TPE et PME considèrent par ailleurs la formation comme un levier de croissance pour avancer mieux et plus vite. Ce dernier chiffre est particulièrement important et fait écho à tous nos efforts de ces dernières années.

Autre point important souligné par l’enquête, l’attente des chefs d’entreprises en matière de conseils et d’accompagnement, notamment pour en identifier les besoins de compétences et être orientés sur les formations à prodiguer à leurs salariés.

 

Quelles seront les suites de ce sondage ?

Le Medef compte poursuivre le déploiement de sa politique d’aide à la formation. Avec pour première étape la diffusion qui a déjà commencé de programmes courts sur France Télévision parrainés par le Medef et proposés par Rue de la Formation, intitulés « Se transformer pour conquérir ».

Ce faisant, il s’agit d’expliquer par le biais de témoignages comment certains chefs d’entreprise ont pu améliorer leur compétitivité par la formation tout en répondant aux questions qui nous sont le plus fréquemment posées par les PME/TPE.

Nous dévoilerons par ailleurs début mars une seconde enquête, qualitative, faite auprès des chefs d’entreprise sur les évolutions en cours des métiers et les formations possibles liées aux transitions verte et numérique.

 

Des chiffres récemment publiés annoncent une hausse prochaine des dépenses de formation de la part des entreprises. C’est très encourageant et le signe que nous sortons de cet état d’anxiété dans lequel la réforme a plongé bon nombre d’acteurs. Nous sommes convaincus que la formation professionnelle est un levier stratégique de progrès, un tel contexte qui redevient favorable est très positif.

Crédit photo Florence Poivey:  maximelenik@RPROD

Source : http://www.focusrh.com/  –  Antoine Teillet