Paris, le 3 septembre 2015 – C’est la rentrée avec son cortège d’obligations : gérer son budget en ligne, effectuer des achats sur les sites de e-commerce, être plus actif(ve) sur les réseaux sociaux : autant d’affaires d’ordre personnel qui sont souvent effectuées durant le temps de travail.  Selon une étude* menée par Robert Half, expert mondial du recrutement spécialisé, la durée acceptée par la majorité des employeurs est comprise entre 16 et 30 minutes.

Une amplitude importante : entre 6 et 30 minutes par jour 

Pour 8 entreprises sur 10, l’amplitude accordée à la gestion des affaires privées pendant le temps de travail est large.

Deux durées dominent parmi les employeurs / DSI interrogés : entre 16 et 30 minutes pour 44% d’entre eux (soit pour 16 minutes  par jour =  5 heures par mois = 60 heures par an) et entre 6 et 15 minutes pour 42%. Ils sont 8% à ne tolérer qu’entre 1 et 5 minutes et 6% à ne pas accorder la moindre minute aux occupations personnelles.

« Prendre sur son temps professionnel pour régler des questions personnelles relève davantage d’une tolérance que  d’une disposition contractuelle. Les réponses à l’enquête démontrent une certaine latitude. Cela dit, salariés comme managers ont tout intérêt à trouver un juste milieu entre le refus et l’abus » estime Fabrice Coudray, Director de Robert Half Technologie. « Si les salariés sont amenés à empiéter sur leur vie personnelle pour leur entreprise, cette dernière doit, à son tour faire preuve de souplesse. Avec l’arrivée de la génération Y notamment, l’acceptation d’un usage personnel des technologies au travail s’inscrit dans un bon équilibre vie professionnelle et vie privée. Toutefois, les conditions de cet usage en termes de sécurité et d’efficacité professionnelle doivent être posées par l’employeur de manière claire.».

* Selon une enquête exclusive réalisée par un institut de sondage indépendant pour Robert Half auprès de 100 DSI en France en décembre 2014

À propos de Robert Half

Fondé en 1948, le groupe Robert Half, pionnier du recrutement spécialisé temporaire et permanent, est aujourd’hui leader mondial de ce secteur pour tous les métiers de la finance, de la comptabilité, de la banque, de l’assurance, du juridique et du fiscal, de la technologie et de l’assistanat.

▪ Présent à Paris, La Défense, Versailles, Stade de France, Massy, Lyon, et Aix-en-Provence,

▪ Compte plus de 340 bureaux dans le monde (Etats-Unis, Canada, Europe, Australie, Asie, Nouvelle-Zélande).