Fin novembre 2015, le nombre d’intérimaires s’établit à 631 700, en valeur corrigée des variations saisonnières. Il connaît une baisse de 1,5% par rapport à fin octobre 2015 (-9 600). En un an, l’intérim augmente de 8,2% (+47 900 de fin novembre 2014 à fin novembre 2015).

Baisse des effectifs intérimaires dans tous les grands secteurs

En novembre, les effectifs intérimaires baissent dans l’industrie (-0,1%). La construction et le tertiaire voient leurs effectifs baisser plus fortement (respectivement -1,4% et -5,3%).

Parmi les principaux secteurs de l’industrie, les effectifs intérimaires augmentent le plus dans les « industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution » (+2,5%). 
Ce secteur est suivi par la « fabrication de matériels de transport » (+2,1%). Les secteurs de la « fabrication d’équipements électriques, électroniques, informatiques – fabrication de machines », de la « fabrication d’autres produits industriels » et de la « fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac » voient leurs effectifs baisser (respectivement -0,5%, -0,6% et -1,4%).

Dans le tertiaire, les effectifs intérimaires connaissent les plus fortes hausses dans les
« transports et entreposage » (+0,6%) et les « activités scientifiques et techniques, services administratifs et de soutien » (+0,4%). Les effectifs des « administrations publiques, enseignement, santé humaine et action sociale » sont stables. Ceux du « commerce, réparation d’automobiles et de motocycles » baissent (-5,0%).

Sur un an, les effectifs intérimaires augmentent plus pour les hommes (+8,5%) que pour les femmes (+6,7%).

De fin novembre 2014 à fin novembre 2015, les intérimaires de 20 à 24 ans et ceux de 25 à 30 ans ont vu leurs parts baisser (respectivement -0,5 point et -0,4 point). Les autres catégories d’âge voient leurs parts augmenter.

Sur un an, toutes les catégories socioprofessionnelles voient leurs effectifs intérimaires augmenter : +8,4% pour les ouvriers non qualifiés, +8,3% pour les cadres et professions intermédiaires, +8,0% les employés et +7,6% pour les ouvriers qualifiés.

Sur un mois, l’emploi intérimaire progresse dans 2 régions

En novembre, la région Nord-Pas-de-Calais Picardie enregistre la plus forte hausse (+1,7%). Elle est suivie par la région Normandie (+1,1%). Sur un an, l’emploi intérimaire progresse dans toutes les régions. La hausse la plus marquée concerne les Pays de la Loire (+16,5%).

 

Pour en savoir plus : www.pole-emploi.org