Du 24 au 26 mars se tient à Paris, « elearningExpo » le salon de salon de la formation à distance et en ligne. L’occasion de faire le point sur ces nouveaux types d’apprentissage dans les formations liées à la sécurité.

L’ancien cadre juridique de la formation professionnelle était un frein aux formations e-learning, ces dernières étant difficilement prises en charge par les dispositifs financiers. Ce frein étant levé avec la dernière réforme de la formation, les formations à distance devraient donc connaitre un développement accéléré. Les avantages ne sont plus à démontrer : Economie, suppression des contraintes logistiques, apprentissage de chaque apprenant à son propre rythme, bilan individualisé, analyse de résultat automatisé, etc… 

Des inconvénients néanmoins peuvent voir le jour : l’investissement éventuel en matériel informatique, la mauvaise maitrise par l’apprenant de l’outil informatique et sa solitude dans l’apprentissage pouvant entrainer une démotivation : contrairement à une formation de groupe, pas d’émulation avec les autres participants et pas ou peu d’impulsion donné par un formateur. La solution peut passer  alors par le « blended learning » : la formation se fait dans ce cas partiellement à distance, le reste se déroulant en visio-conférence, voire en regroupant les apprenants comme dans une formation classique permettant ainsi l’échange entre participants et formateur.

Dans le domaine des formations de sécurité, la plupart des formations à distance tendront nécessairement vers le blended-learning : la partie théorique pourra se faire à distance, mais la partie pratique se fera en regroupement sur un plateau technique bien réel.

Les serious game ont également fait leur apparition dans les formations liées à la sécurité. Basé sur le concept du jeu vidéo, ces « jeux sérieux » n’ont pour seul ambition que de faire passer un message de manière ludique. Ils peuvent se pratiquer à distance ou en présentiel. On en trouve par exemple dans les habilitations électriques ou le stagiaire se mettra dans la peau d’un salarié devant effectuer des travaux tout en respectant les consignes de sécurité. Le serious game ne constitue pas en général la totalité de la formation, il ne fait pas disparaitre le formateur, mais reste un support particulier dans l’apprentissage.

Si leurs promoteurs mettent en avant des bilans de satisfaction positifs de la part des apprenants comme des formateurs, reste que son introduction dans une formation est un bouleversement des rapports traditionnels apprenant – formateur qui nécessitent l’implication de ce dernier. De plus, le stagiaire devra également dans ce cas posséder une aptitude minimum aux outils informatiques.

Des éditeurs spécifiques pour les formations de sécurité.

Si on trouve nombre d’éditeurs proposant de développer des produits sur mesure, ceux d’entre eux proposant des produits « sur étagères » en formation liée à la sécurité sont nettement plus restreints. On trouve des éditeurs proposant des modules « d’inititiation » à la sécurité comme Kaptitude. Certains modules relève plus de la sensibilisation que de la formation et peuvent laisser dubitatif comme celui proposant une formation en ligne de 30 mn sur l’ergonomie & Gestes et postures. D’autres se sont spécialisé sur un segment particulier comme Aptelec, e-learning dédié à l’habilitation électrique, Prevor pour les risques chimiques, ou encore eformationhsaq ainsi que breizhygienealimentaire pour les formations HACCP.

Enfin, trois éditeurs ont développé des modules couvrant une grande partie des formations liées à la sécurité : on trouve Scio (également organisme de formation), Fictis prévention et 2JProcess. Les deux derniers proposent toute une palette de solutions allant du livret pédagogique classique aux supports multimédia interactifs, plate-forme e-learning et serious game. Leurs produits ont été développés en partenariat avec des organismes de formation spécialisés en prévention de taille importante. Faites vos choix…

Retrouver cet article sur www.formation-securite.net, le portail dédié aux formations réglementaires et de sécurité.