L’Afpa (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes) et Prism’emploi (Professionnels du recrutement et de l’intérim) ont signé un accord-cadre national. Son objectif est de répondre aux besoins de qualification des entreprises en contribuant à la sécurisation des trajectoires professionnelles des intérimaires.
L’Afpa et les agences d’emploi travaillent de concert depuis de longues années. Par cet accord-cadre, l’Afpa et Prism’emploi s’engagent dans un programme de formation pour faire face à l’évolution des métiers et répondre au besoin de qualification des entreprises adhérentes de Prism’emploi. Il s’agit de développer les compétences et l’employabilité durable des salariés intérimaires.
 

Une collaboration articulée autour de plusieurs axes

L’Afpa et Prism’emploi renforcent leur coopération au service du développement des compétences et de l’accès à la qualification des salariés, des demandeurs d’emploi et des jeunes.

Dans ce contexte, il s’agit pour les deux signataires :
 D’anticiper l’évolution des métiers et des formations en identifiant les compétences et les niveaux de qualification attendus par les entreprises,
 Participer au développement de la formation en alternance, par la voie de l’apprentissage ou des contrats de professionnalisation pour permettre à des jeunes peu ou pas qualifiés d’accéder à un emploi dans des secteurs qui recrutent,
 Développer et accompagner les agences d’emploi dans le cadre de dispositifs tels que la préparation opérationnelle à l’emploi, l’accompagnement des reconversions et la sécurisation des parcours professionnels.

Des actions d’information menées conjointement

Les parties signataires s’engagent à conduire des actions d’information afin de répondre aux besoins de recrutement des bassins d’emploi.
Ces actions se concrétiseront par :
 Des opérations de découverte des métiers, en particulier pour les jeunes, les demandeurs d’emploi, et plus largement pour les publics éloignés de l’emploi,
 Des opérations d’information à destination des entreprises de travail temporaire sur les services, les offres de formation et les modalités de certification de l’Afpa.
Conclu pour une durée de trois ans, cet accord sera décliné en région.