Après une journée et une nuit de négociation conduites sous l’égide du Ministre du redressement productif, les organisations syndicales signataires, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC, représentant la majorité des salariés, ont pris acte, ce matin à Bercy, à 05h10, des améliorations apportées :
– une offre de reprise sauvegardant 2210 emplois
– un plan social revu à la hausse pour les salariés non repris avec, en plus des indemnités légales, des indemnités complémentaires portées de 21 à 30 M€
Ces organisations syndicales se sont déclarées prêtes à signer l’accord collectif permettant la levée des conditions suspensives et donc la recevabilité de l’offre.
Par ailleurs, à l’issue de ces négociations, la CGT, a signé un accord de fin de conflit appelant à la levée immédiate des blocages et au redémarrage dans les meilleurs délais des activités de l’entreprise.
Le blocage du site d’Arthenay a d’ores et déjà été levé.
Le gouvernement salue les avancées obtenues et appelle désormais de ses voeux l’aboutissement dans les meilleurs conditions du projet de reprise de Mory Ducros qui permet de sauver 2210 emplois et d’éviter 5000 salariés au chômage.