Paris, le 28 janvier 2014 – Harmonie Mutuelle, 1re mutuelle santé de France, annonce la nomination de quatre directeurs généraux adjoints directement rattachés à la direction générale auprès de François Venturini :

–       Bruno Céron, en charge du pôle Stratégie et Partenariats,

–       Jean-Louis Mercier, en charge du pôle Développement et Service aux adhérents,

–       Bernard Burg, en charge du pôle Secrétariat général,

–       Isabelle Dréno, en charge du pôle Finance et Risques.

Ces nominations, au sein de quatre pôles nouvellement créés, ont pour vocation de conforter les priorités stratégiques d’Harmonie Mutuelle : la démocratie, la qualité de service envers les adhérents, l’ouverture de la mutuelle vers le futur et l’extérieur, et la maîtrise des dépenses.

 

 

Quatre directeurs généraux adjoints chez Harmonie Mutuelle

 

Directement rattachés à la direction générale auprès de François Venturini, Jean-Louis Mercier, Bruno Céron, Bernard Burg, et Isabelle Dréno occupent désormais les postes de directeurs généraux en charge des quatre nouveaux pôles créés au sein de la mutuelle :

 

 

 

Bruno Céron, directeur général adjoint en charge du pôle Stratégie et Partenariat.

Au sein de ce pôle, qui réunit la direction Stratégie et Partenariats et la direction Communication et Presse, Bruno Céron est en charge :

  • des missions d’études stratégiques,
  • de l’innovation en termes d’offre,
  • du pilotage de la marque et des actions de communication,
  • du déploiement de la politique RSE et de la stratégie digitale,
  • des partenariats et des relations avec les professionnels de santé.  

Né le 26 février 1959, Bruno Céron est titulaire d’une maîtrise de gestion et d’un DESS marketing communication. Il rejoint la mutualité en 1994 en prenant en charge la direction Assurances des Mutuelles de Loire-Atlantique. Il y est nommé directeur général adjoint en 2002, avec un élargissement de son champ d’intervention au pilotage des activités du groupe en matière de soins et services à caractère marchand. En 2008, dans le cadre de la fusion de Mutuelle Atlantique au sein d’Harmonie Mutualité, il est nommé directeur de la stratégie et des réseaux, directeur général de Mutalis et directeur de l’audit interne.

Dès 2010, sa mission s’élargit à l’ensemble du Groupe Harmonie en tant que directeur de la stratégie et des partenariats. Il assure également le suivi des filiales assurantielles du Groupe (Sphéria Vie et Ressources Mutuelles Assistance) et, depuis début 2013, la direction générale de Kalivia.

 

 

 

Jean-Louis Mercier, directeur général adjoint en charge du pôle Développement et Service aux adhérents.

Au sein du pôle, qui rassemble les directions Développement, Gestion santé prévoyance, Gestion régime obligatoire, et Prévention et promotion de la santé, Jean-Louis Mercier est en charge :

  • des relations avec les adhérents,
  • du développement et de la force commerciale,
  • de l’activité « centres d’appels »,
  • de la réalisation des prestations et de la mise en place des politiques de prévention.

Né le 31 mai 1961, Jean-Louis Mercier est titulaire d’un master de science en marketing à l’université de Sherbrooke (Québec) et diplômé de l’Académie de commerce internationale à l’ESC Paris. Il débute sa carrière dans la mutualité en 1997, où il est directeur du développement de la Mutuelle 35 jusqu’en 2000. Il devient ensuite directeur du marché entreprises de Mutouest puis de Préviade-Mutouest jusqu’en 2009, date à laquelle il rejoint Harmonie Mutuelles en tant que directeur du marché collectif. Dès 2011, il est en charge des directions Développement individuel et collectif, Marketing et Relation adhérent pour Prévadiès, ainsi que des directions Développement collectif et Marketing pour Harmonie Mutualité, et des directions Grands comptes et CCN, Intermédiation et Relations partenaires pour Harmonie Mutuelles. Depuis 2012, au sein d’Harmonie Mutuelle, il était directeur du développement et directeur marketing.

 

 

Bernard Burg, en charge du pôle Secrétariat général.

Au sein de ce pôle, qui rassemble les directions Relations instances, Action sociale, Juridique et Audit, Bernard Burg est en charge de :

  • l’animation de la vie institutionnelle,
  • la conduite des opérations juridiques non assurantielles,
  • l’évaluation de l’efficacité des dispositifs de gestion des risques,
  • la gestion du fonctionnement politique de la mutuelle et de l’action sociale.

Né le 24 janvier 1954, Bernard Burg est diplômé de l’IUT de Ville-d’Avray en génie thermique. Il commence sa carrière en 1976 à la Direction départementale de l’équipement d’Eure-et-Loir. En 1986, il devient directeur général de la Mutualité d’Eure-et-Loir puis, de 1993 à 2004, il est directeur général de la Mutuelle du Loiret puis de Sphéria Val de France. En 2004, il intègre Imadiès en tant que directeur général adjoint avant de devenir directeur des relations avec les instances de Prévadiès, de 2006 à 2012, et d’Harmonie Mutualité, de 2009 à 2012.

 

 

 

Isabelle Dréno, en charge du pôle Finance et Risques.

Au sein de ce pôle qui regroupe les directions Technique, Finance-comptabilité, Maîtrise des risques et de la performance et Immobilier-Achat, Isabelle Dréno est en charge :

  • du pilotage des risques (notamment assurantiels),
  • de la gestion des actifs, de la mesure et du contrôle des flux économiques.

 

 

Née le 2 février 1969, Isabelle Dréno est titulaire d’un DECF et diplômée de l’ESSCA (École supérieure des sciences commerciales d’Angers) option finance-comptabilité, Isabelle Dréno commence sa carrière en 1990 en tant que responsable du contrôle de gestion chez SECURITAS Division Ouest. Elle intègre le Groupe Harmonie en 2003, au sein duquel elle est d’abord contrôleuse de gestion pour l’Union Harmonie Mutualité, membre puis présidente du directoire d’Harmonie Développement Services, directrice du contrôle de gestion et du contrôle interne pour Harmonie Mutualité, puis enfin directrice maîtrise des risques et de la performance pour Harmonie Mutuelle.

 

 

De nouveaux piliers stratégiques pour la mutuelle

 

Cette nouvelle organisation vient dessiner et conforter les priorités stratégiques de la mutuelle :

–       le fonctionnement politique et démocratique d’Harmonie Mutuelle,

–       la qualité de service envers les adhérents, au cœur des préoccupations de la mutuelle,

–       la maîtrise des frais de gestion et des dépenses,

–       la volonté de la mutuelle d’être résolument tournée vers l’avenir et l’extérieur.

 

À propos d’Harmonie Mutuelle

1re mutuelle santé de France, Harmonie Mutuelle a pour vocation de permettre l’accès à des soins de qualité pour tous.

Harmonie Mutuelle propose une protection complète accessible à tous à travers une gamme de garanties (complémentaire santé, prévoyance via Mutex, assistance et accompagnement de la personne, épargne-retraite) et de services performants à l’intention des particuliers, des entreprises, des professionnels indépendants et TPE.

En se positionnant comme acteur global de santé, Harmonie Mutuelle a pour mission d’aller au-delà de la seule logique assurantielle.

Pour cela, elle :

·          développe des actions de prévention et de promotion de la santé de proximité, à destination de ses différents publics (enfants, parents, salariés, seniors…) à travers des ateliers pédagogiques ;

·          propose un accès à des réseaux conventionnés d’opticiens (Kalivia Optique) et d’audioprothésistes (Kalivia Audio) offrant des conditions tarifaires optimisées ;

·          structure son réseau de services, de soins et d’accompagnement mutualistes (SSAM) ;

·          apporte son aide aux adhérents confrontés à des difficultés, à travers son service d’action sociale ;

·          soutient des œuvres et projets humanistes et solidaires : Prix littéraire Solidarité, actions d’aide
aux personnes présentant un handicap, projets de recherche contre la maladie d’Alzheimer…

 

Harmonie Mutuelle, c’est plus de 4,5 millions de personnes protégées représentées par près de 2 000 élus au sein des instances de la mutuelle (assemblée générale, commissions, etc.), 39 000 entreprises adhérentes, près de 4 400 collaborateurs, plus de 300 agences, 2,1 milliards d’euros de cotisations santé.