Le site d’apprentissage de l’anglais en ligne EF Englishtown vient de lancer une campagne télévisée en utilisant le slogan : « Vous n’apprendriez pas l’anglais avec un jouet ? EF Englishtown l’outil parfait pour un anglais parfait ». Pour apprendre une langue il est nécessaire d’avoir les meilleurs outils et ces derniers ne manquent pas ! En effet, Internet et le monde applicatif recensent des centaines de solutions mais sont-elles adaptées à nos réels besoins d’apprentissage ?
 
 Londres, Le 27 janvier 2014
 
 Un constat : les français sont plus que moyens en anglais
 
Une très récente étude annuelle menée par Education First (EPI 2013) montre que la France et les français possèdent un indice de maîtrise de l’anglais plutôt faible (le pays se classe 35ème sur 60 pays concernés par l’étude). Quelle en est l’explication ? Les jeunes adolescents ne sont pas assez exposés à l’anglais et peinent à assimiler cette nouvelle langue ne pouvant compter que sur l’école. Quant  aux nouveaux actifs, ils trainent un mauvais niveau tout au long de leur carrière. Faute de temps ils ne peuvent se replonger dans les études.
 
 
Le tour d’horizon des outils d’apprentissage : le e-learning en passe de devenir la solution
 
– Les cours de langues en école ou institution. Retourner à l’école, suivre une formation d’anglais en groupe, dans une salle de classe pourquoi pas ? Cependant cette solution offre très peu de souplesse. Horaires contraignants, obligation de présence et de suivi de cours à heures fixes sans compter le coût (celui des cours et celui des transports et du temps perdu).
 
– Les voyages linguistiques. L’immersion à l’étranger est une solution éprouvée, sans doute une des plus bénéfiques mais elle suppose une longue période de temps libre et un certain budget. Cette solution souvent retenue par de jeunes étudiants n’est définitivement pas à la portée de tout le monde et surtout pas des salariés.
 
– Les applications basiques d’anglais. L’Apple store et autre Google regorgent de solutions amusantes et ludiques. Leur aspect est engageant, leur coût modique, mais leur efficacité est assez réduite. Elles sont à privilégier pour les enfants ou les débutants cependant elles n’offrent pas suffisamment d’atouts pour engager un réel processus d’apprentissage et ne s’avèrent pas suffisantes pour la pratique orale… On perd vite ses bonnes résolutions.
 
– Et le E-learning ? Une solution en ligne rassemble en effet beaucoup d’avantages à l’image du service offert par Englishtown sur PC et sur tablettes (iPad et Android) qui permet de rencontrer des professeurs, des outils d’apprentissage variés, une salle de classe virtuelle,le tout en un seul et même endroit disponible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. L’école en ligne offre 16 niveaux de cours allant de débutant à avancé et permet l’obtention d’un diplôme certifié par L’école de commerce international Hult à chaque unité validée.
 
Andrew Wait, Président de EF Englishtown déclare : « Nous avons la ferme conviction que si vous voulez progresser en anglais et décrochez de nouvelles opportunités au travail, dans vos études ou dans votre vie personnelle vous avez besoin d’une véritable école à vos côtés. Une école qui vous permet d’interagir avec des professeurs dévoués, repousse vos limites et qui vous encourage à utiliser le langage dont vous avez besoin dans la vie réelle. Si vous avez simplement besoin de savoir commander un plat ou dire bonjour il existe une multitude de solutions basiques et petits jeux mais cela lorsqu’il s’agit de d’acquérir une réelle confiance à l’oral, cela ne sera pas suffisant »
 
 
 
Pourquoi le e-learning surpasse les solutions classiques ?
 
Les solutions de e-learning seraient les plus efficaces comme en témoigne des spécialistes et des utilisateurs :
 
Aurélien, blogueur sur Anglais 5 minutes pour est spécialiste du e-learning et cite :
 » Le gros problème des cours en présentiel c’est que lorsque les élèves en sortent ils ont l’impression qu’ils n’ont plus rien à faire jusqu’au prochain cours. Or, apprendre une langue ça demande d’en faire un peu tous les jours. Internet permet justement de le faire facilement, à temps choisi et en variant les exercices grâce à la grande diversité de contenu gratuit qu’on y trouve. C’est une révolution, et c’est ce qui m’a permis d’apprendre l’anglais, moi qui était un véritable « nul » en langues jusqu’à mes 24 ans. « 
A la question : « En quoi les solutions de e-learning sont elles plus efficaces dans les cycles d’apprentissage, notamment dans l’acquisition d’une langue étrangère ? » Marie Prat, spécialiste du e-learning et auteur du livre « Réussir votre projet e-learning pédagogie, méthodes et outils de conception, déploiement, évaluation… » répond :
« Le e-learning place l’apprenant au coeur du dispositif de formation. Il permet une individualisation des parcours et une souplesse accrue dans les rythmes d’apprentissage
Pour ce qui concerne l’apprentissage des langues,  ce qui est important c’est l’écoute et la pratique de la langue, la distance permet de rendre les enseignants
plus facilement accessibles pour les apprenants ».
 
 Quelques étudiants qui sont passés par l’apprentissage à distance évoquent les mêmes remarques :
Sophie,
Une école qui donne envie
« 57 ans est un âge un peu avancé pour retourner sur un banc d’école. C’est cependant ce que j’ai fait en m’inscrivant à Englishtown. Tout est fait pour donner envie d’apprendre. Les cours sont assez ludiques. La méthode d’apprentissage est très au point. Le plus de la méthode, ce sont les cours particuliers : Un prof rien qu’à soit pendant 45 mn (par leçon) c’est le top ! Surtout ne pas hésiter à se lancer ».
 
Corinne
Comment progresser en Anglais sans se déplacer ? Apprendre en ligne
Etudier régulièrement en ligne m’a permis d’améliorer mon vocabulaire, ma grammaire et ma compréhension orale. Les exercices sont rapides, variés, les thèmes des unités correspondent à ceux de la vie quotidienne. Bref, je recommande ce type d’apprentissage, il m’a permis, entre autres, de me sentir plus à l’aise à l’oral. Bien sûr, rien ne remplace une immersion dans un pays anglophone ou même un professeur en chair et en os pour faire de rapides progrès. Mais cette alternative est pour moi un succès et j’espère pouvoir renouveler l’expérience.