Alors que deux dirigeants de l’usine Goodyear d’Amiens-Nord sont séquestrés contre leur gré sur le site de l’usine, le MEDEF condamne fermement une action violente, totalement contraire aux principes du dialogue et de la négociation.

Le MEDEF ne méconnaît pas la situation difficile de ce site industriel et de ses salariés. Cela ne justifie en aucun cas de recourir à des pratiques d’un autre âge, totalement inacceptables.

Le cadre d’un dialogue social entre l’entreprise, les salariés et l’Etat existe et doit permettre à chacun d’exprimer ses positions dans le respect des principes du dialogue et du droit.