Annrai O’Toole, CTO Europe de Workday, Inc, l’un des leaders des solutions Cloud pour la gestion des ressources humaines et la gestion financière, revient sur les tendances technologiques stratégiques de Gartner en 2014 et examine l’évolution de trois tendances clés au cours de l’année passée.

 

« Gartner prévoit que d’ici 2018, la diversité des périphériques, des contextes utilisateur et des paradigmes d’interaction va rendre les stratégies d’universalité irréalisables. Les analystes de Gartner semblent avoir oublié que la facilité d’utilisation prédomine, et il en sera toujours ainsi. La seule option dont disposent les entreprises est de promouvoir une stratégie d’universalité ou privilégiant la mobilité. Concrétiser une telle stratégie est absolument réalisable, mais uniquement si les entreprises investissent à bon escient afin que tout soit plus facilement accessible aux employés, tout en continuant à protéger la confidentialité des données. » 

« Concernant la prévision de Gartner selon laquelle une meilleure exécution JavaScript va commencer à ériger HTML5 en environnement majeur de développement d’applications d’entreprise, je pense que cette tendance ne peut que se renforcer. Toutes les évolutions en termes d’expérience utilisateur montrent que l’avenir réside dans les technologies HTML et basées sur un langage scripté. En particulier, chez Workday, nous avons migré d’Adobe Flash vers HTML5 avec d’excellents résultats. » 

 

« Je suis d’accord avec Gartner sur le fait que les entreprises doivent reproduire les architectures, processus et pratiques des grands fournisseurs de services cloud comme Salesforce.com et Amazon. Gartner utilise le terme « Web-scale IT » pour l’ensemble de ces éléments, mais la clé réside ici dans  les réseaux virtuels et la capacité à piloter tous ces éléments dans le centre de données de manière centralisée. L’élasticité du cloud permet aux entreprises de déployer constamment de nouvelles fonctionnalités et d’ajouter de la capacité selon les besoins. Nous allons voir cette tendance s’accentuer davantage en 2015, car les entreprises cherchent à développer une vision toujours plus unifiée de leur activité. »