LES CONSEILS DE DEMOS AUX SALARIES POUR NE PAS PERDRE LEURS HEURES DE FORMATION DIF

La disparition au 1er janvier 2015 du droit individuel à la formation (DIF) n’est pas une fatalité pour les salariés. Décryptage…

Demos anticipe le passage du DIF au CPF (compte personnel de formation), nouvelle modalité de formation qui prendra effet à partir du 1er janvier 2015, en délivrant un modus operandi pour que chaque salarié, en poste ou non, puisse bénéficier du nombre d’heures DIF auxquelles il a droit. Parce qu’ils aspirent à développer leurs compétences et évoluer professionnellement, l’enjeu est immense pour des millions de collaborateurs. Mais attention, l’horloge tourne…

 

Pour les salariés au 31 décembre 2014

A partir du 1er janvier 2015, les salariés n’auront plus besoin de l’accord de leur employeur pour réaliser une formation avec les heures DIF. Avant le 31 janvier 2015, ils recevront une attestation indiquant le nombre d’heures DIF auxquels ils peuvent prétendre. Ils inscriront alors ce montant d’heures (120 au maximum) sur le portail de leur compte personnel de formation, qui sera ouvert d’ici la fin de l’année 2014.

 

Quelles formations éligibles ? A partir de janvier 2015, seront accessibles seulement des formations préparant une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), une certification inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RCNP), un diplôme de l’Education nationale, un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) de branche. D’autres formations seront accessibles au cours de l’année 2015.

 

Attention, il ne faut pas tarder ! Les salariés ont tout intérêt à déposer leur demande de formation avant le 31 décembre 2014 pour garantir la disponibilité de la formation de leur choix.

 

Pour ceux qui ne sont plus salariés d’une entreprise au 31 décembre 2014 ou qui sont demandeurs d’emploi

Ces salariés doivent impérativement réaliser une demande de prise en charge avant le 31 décembre 2014, avec une formation qui se déroulera en 2015.

 

Quelles démarches ? Pour les personnes encore sous contrat de travail, il convient de se rapprocher du service de formation de leur employeur. Pour les demandeurs d’emploi, l’interlocuteur sera l’organisme paritaire collecteur agréé (Opca) de la branche de leur dernier employeur. Sur le choix de la formation, celle-ci doit obligatoirement être réalisée par un organisme de formation déclarée à ce titre.