Markess lance le “ Canevas Digital® ”,  une approche novatrice pour analyser la transformation digitale des organisationsParis – le 25 novembre 2014 – La dimension stratégique du digital et sa généralisation nécessitent une vision maillée au sein des organisations, à la croisée des métiers – ou “business rôles” – et des “business solutions”. En réponse à ce constat, MARKESS, analyste des marchés de la transformation avec le numérique, lance une nouvelle méthodologie dénommée “Canevas Digital ®”.

Une nouvelle offre pour MARKESS reposant sur le “Canevas Digital®

Cette méthodologie, qui oriente l’ensemble des réflexions et l’offre du cabinet (travaux d’études, analyses, recommandations…) dans les mois et années à venir, a pour ambition de permettre aux prestataires, comme aux décideurs d’entreprises, de mieux maîtriser la valeur business du digital. Elle se traduit, dès aujourd’hui, par le lancement de nouveaux programmes modulables et évolutifs, proposant un mixte de livrables customisés et issus de la “core research” de MARKESS, recherche unique et professionnelle bâtie sur des interviews de décideurs dans les entreprises et chez les offreurs.

Une nouvelle étape dans la transformation avec le numérique

Dès la fin des années 1990, Peter Drucker, auteur de nombreux ouvrages de management, prédisait qu’avec les technologies internet, nous serions dans une telle transformation qu’elle se poursuivrait au-delà de 2010, voire 2020, et qu’il serait fort probable qu’à cette échéance nous ne reconnaissions plus le monde tel qu’il était auparavant !

“Depuis 15 ans, nos analystes constatent tous les jours la façon dont les technologies internet et du numérique se sont imposées, leur niveau de diffusion, d’utilisation croissante qui a donné lieu à des usages innovants, des modèles originaux, des ruptures avec le XXème siècle”, déclare Sylvie Chauvin, Présidente de MARKESS.

Aujourd’hui, MARKESS anticipe une nouvelle étape pour les organisations les plus matures, stimulée par les comportements des individus et par l’avènement de l’économie informationnelle.

Dans cette économie, où l’information constitue une véritable “clé de voûte”, les organisations qui réussissent sont celles qui conçoivent, produisent, distribuent des biens et des services en intégrant une forte part d’information et de savoir dans leurs processus grâce au digital et ce, quel que soit  leur secteur d’activité. En parallèle, la transformation digitale passe également par l’évolution de leur “business model” et favorise des approches nouvelles : passage de la vente de produit à un service rendu incorporant des biens, chaîne de valeur de la conception à la vente, à la promotion misant sur une valeur partagée, collaboration dans les phases de conception à la production…

Cependant, pour les dirigeants de ces organisations pionnières, la stratégie digitale ne consiste pas en des touches successives de solutions déployées à la façon d’une succession d’îlots, d’expériences digitales isolées, plus ou moins sophistiquées et peu interconnectées.

Au-delà d’un patchwork de solutions, les dirigeants qui souhaitent mettre en place une véritable stratégie digitale dans leurs organisations, doivent l’envisager globale, étendue à l’ensemble de l’organisation, impliquant les différents métiers, prenant en compte les individus collaborateurs, les clients, ainsi que tous les partenaires de l’écosystème”, poursuit Sylvie Chauvin.

Considéré ainsi comme une trame de soutien de l’organisation étendue et ouverte à son écosystème, le digital sert de liant, à la croisée :

  • des métiers détenteurs d’une partie du capital informationnel de l’organisation : RH et capital humain, ventes / marketing et capital client, CIO (Chief Information Officer) et capital des données de l’entreprise

  • des solutions qui permettent de canaliser, d’exploiter et de tirer parti de l’information et d’activer de nouveaux modèles de travail, de vente, de création, de diffusion…

Et de conclure : “C’est pour répondre à tous ces enjeux que nous avons entièrement repensé notre approche et bâti des programmes originaux, qui ont pour objectif d’adresser les principales préoccupations digitales des organisations et d’apporter aux prestataires ciblant le marché français un accompagnement stratégique et opérationnel, afin d’accélérer leur croissance.”

A propos de MARKESS

MARKESS est une société d’études indépendante spécialisée dans l’analyse des marchés des technologies du numérique et des stratégies de modernisation des entreprises et administrations. Depuis sa création en 1997, MARKESS réalise plus de 5000 interviews par an de décideurs et prestataires pour aider tant les organisations utilisatrices  à mieux comprendre et tirer parti des technologies du numérique que les offreurs à mettre au point une stratégie optimale pour cibler ces marchés.