No Logic présente son étude sur les entreprises et le changementParis, le 12 novembre 2014 – Dans le cadre de son nouveau livre sur « le marketing de l’adaptation, le bricolage de la pensée » Michel Hebert, président de l’agence de consulting No-Logic, s’est penché sur la question de l’adaptation en entreprise en interrogeant 450 cadres d’entreprises sur leur capacité à appréhender les changements qui impactent le monde du travail et le monde des affaires. Réalisée en partenariat avec Limelight consulting, l’étude qui en découle montre qu’il est urgent de changer la donne.

Point positif : s’adapter pour répondre aux attentes des consommateurs

Enseignement majeur de cette étude, il apparaît que pour 98% des dirigeants, l’adaptation est fondamentale et que face à un monde qui évolue de façon imprévisible ils sont 95% à affirmer qu’il faut s’adapter face à la permanence des changements de situation.

Cette nécessité est dictée par l’avance prise par les consommateurs, pour 90% des entreprises interrogées savoir s’adapter est fondamental car les consommateurs ont évolué plus vite que les entreprises, et le fossé menace de se creuser.

De fait, l’agilité doit devenir une valeur cardinale de l’entreprise « Pour mieux s‘adapter il faut changer de mental et de comportement ». Ériger la souplesse, la flexibilité, la réactivité en valeurs essentielles de l’entreprise selon 97% des personnes interrogées.

Point negatif : le changement est il en marche….. ?

Force est de constater que les comportements semblent commencer à changer, du moins dans les réponses. L’émergence du marketing de l’expérimentation se confirme dans 88% des entreprises interrogées. L’idée qu’il faut laisser une place grandissante à l’intuition et à l’opportunisme, comme sources d’idées nouvelles, est admise et l’agilité devient une valeur d’entreprise, et plus une simple qualité. Le marketing de l’expérimentation progresse et l’intuition et l’opportunisme prennent une place grandissante (83%).

Pour s’adapter, il faut penser différemment, s’écarter des modèles établis (66%), et admettre que la guerre marketing est devenue la guérilla marketing : le plus malin gagne face au plus stratégique (57%).

Mais le conformisme veille

Les signes de cette (r)évolution sont là, même si les organisations des entreprises, leurs méthodes, et les comportements freinent encore l’évolution. En effet, les idées ne remplacent pas encore la stratégie qui reste la donnée centrale pour 52% des entreprises interrogées et les acquis et l’expérience prévalent encore sur l’ouverture (59%). On en reste à une position conformiste

Les 3 chiffres forts montrent qu’il reste un long chemin à parcourir

-98% des dirigeants affirment que l’adaptation est fondamentale mais…..

– 70 % des dirigeants pensent que le changement est difficile car les organisations ne favorisent pas cette ouverture et sont trop policées.

-93 % pensent que les organisations ne favorisent pas l’imagination et l’innovation

Il ressort de ces enseignements que les entreprises restent toujours prisonnières de méthodologies classiques et de fait du conformisme. Prisonnières d’un cadre de pensées déductives, cartésiennes, il reste toujours difficile de changer de penser et d’agir différemment. Le conformisme a encore de beaux jours !

A propos de Michel Hébert

Il crée la première société d’études de marchés pour l’Afrique du nord. De retour en France, il devient le premier directeur du marketing du loto à Paris puis Directeur commercial Young & Rubicam à Paris. Fondateur du groupe de communication, Jump France (avec BDDP) à Lyon. Jump France devient 9éme groupe de communication en France . Vice Président De TBWA France actionnaire de Jump France il crée ensuite NO LOGIC consulting…pour réinventer un métier ou les conventions sont lourdes et pesantes.

Michel Hebert a publié 6 Livres traitant du changement

-La publicité est elle toujours l arme absolue ? (ED Liaisons). 1994

-Les dix nouveaux défis pour le marketing et la communication » (ED Maxima)2004

-Raisonner Métis » (Ed L harmattan) 2006

-Agir Métis (2008)

-Le marketing et la communication face à l imprévisible (Ed L harmattan : 2012)

-Le marketing de l adaptation, le bricolage de la pensée (ed L Harmattan : 2014)