Lors d’un entretien, tout compte. Chaque détail, sur le fond comme sur la forme, peut être décisif vis-à-vis d’un/e autre candidat/e. La tenue peut aussi jouer un rôle. Souvent interprétée comme le reflet de la personnalité, elle influence, même inconsciemment, le/la recruteur/se, et doit faire l’objet d’un soin particulier. Le plus important est l’adéquation du/de la postulant/e avec le poste et l’entreprise concernés. Un décalage trop important passera certainement pour une mauvaise préparation du rendez-vous.

Avant l’entretien, il est indispensable de se préparer en consultant le site de la société, en regardant des vidéos de dirigeants, de salarié/es ayant éventuellement un poste équivalent à celui proposé. Cette étude permettra d’adapter sa tenue en fonction, mais aussi d’appréhender plus finement l’univers de l’entreprise.

Enfin, en cas de doute, il est toujours préférable de privilégier un style ‘neutreen bannissant les couleurs criardes, les parfums trop forts ou un maquillage trop prononcé, pour les femmes.

Durant le process de recrutement, le candidat peut poser une question concernant le dress-code en vigueur.