L’innovation, le fer de lance de l’intrapreneuriat

S’inspirant des récentes initiatives mises en place par des entreprises comme Google et Dell3, Regus s’est penché sur les facteurs considérés comme essentiels par les cadres et dirigeants pour encourager l’innovation dans l’environnement de travail, et donc soutenir les intrapreneurs. Il s’agit des moyens mis à disposition des collaborateurs pour se comporter comme des entrepreneurs et ainsi insuffler un état d’esprit créatif autour de projets dont les salariés peuvent être à l’origine.

Selon les résultats de cette enquête, pratiquement la moitié des entreprises françaises ont mentionné l’accès aux postes de sénior management et à la direction (43 %), les outils d’évaluation des compétences (42 %), puis l’association de collaborateurs issus de différents départements (41 %). A noter que la flexibilité du travail est également un levier important puisqu’elle est citée par 42 % des cadres et dirigeants.

Ces 4 facteurs se retrouvent également à l’échelle globale des répondants.