Secteur en perpétuelle évolution, les ressources humaines poursuivent leurs recrutements de profils expérimentés. Fonctions de plus en plus transverses, les métiers RH s’imposent véritablement au cœur du fonctionnement et des processus de décisions des entreprises.

Les fonctions RH de véritables business partners

Portées par une tendance générale de convergence des métiers supports et opérationnels, les fonctions RH deviennent de réels business partners. Détection de talents, recrutement ou gestion des talents deviennent des problématiques omniprésentes au sein des entreprises. Les talents managers sont donc particulièrement recherchés.

Les candidats généralistes avec une spécialisation en droit social, gestion et détection des talents diplômés d’une licence professionnelle ou d’un master en RH avec une expérience significative (de 4 à 5 ans) sont les plus convoités pour ces postes. A compétences égales, la maîtrise de l’anglais opérationnel permettra aux candidats de prétendre à un salaire supérieur.

Métier de la paie : une réelle pénurie

Les entreprises peinent à recruter sur les postes liés à la paie. Constat étonnant alors qu’un poste sur deux en Ressources Humaines inclue ces enjeux. S’il n’existait jusqu’ici pas de formation dédiée à ces métiers, Dauphine semble vouloir remédier à ce manque en lançant un diplôme d’université en Gestion et Administration de la Paie.  Il faudra cependant attendre quelques années avant que ses diplômés puissent répondre à la pénurie latente.

Walters People enregistre sur ces postes un recours croissant à l’intérim longue durée.  Les contrats de 6 à 9 mois deviennent de plus en plus fréquents pour pallier notamment aux changements de système RH. Ici aussi l’expérience prime, les entreprises n’hésitent pas à embaucher à des salaires très intéressants les profils expérimentés (5 à 10 ans). Cette tendance répond à un besoin d’opérationnalité immédiate ainsi qu’à une connaissance des normes N4DS. L’expérience de ces profils assure à l’entreprise un gain de temps. Une réelle guerre des talents sévit sur ces postes conduisant à une hausse de salaires de 2 000 à 3 000 euros par rapport à 2013.

Un contexte favorable aux embauches

Dans un contexte où de nombreuses sociétés accroissent leurs masses salariales et passent ainsi des seuils leurs imposant de nouvelles structures RH, les entreprises sollicitent de nombreux candidats spécialisés en Ressources Humaines. Amenées à interagir avec de nouveaux partenaires sociaux (syndicats, comités d’entreprises…), ces dernières apprécient les compétences en gestion RH alliées à une connaissance des instances de représentations du personnel. Dotés de 4 à 5 années d’expériences, les profils avec des compétences juridiques se démarquent particulièrement car ils répondent à une nouvelle mission  sur ces postes : la veille sociale et juridique.

Par ailleurs sur les métiers juridiques, Walters People note une constance des recrutements particulièrement en droit des affaires générales et en droit social.

Quelles perspectives pour le second semestre 2014 ?

David Gallot, manager de la division RH & Juridique de Walters People est optimiste et pressent un vraisemblable appel du marché : « La marge de manœuvre des entreprises étant très réduite pour les augmentations salariales, elles devront redoubler de créativité sur le mode de management pour attirer et conserver les talents ».