Référentiel international qui définit les critères pour une organisation qualité, la Norme ISO 9001 connait son 4ème cycle de révision en 2015. Les futures certifications qualité incluront donc la réponse à de nouvelles exigences orientées davantage vers la stratégie d’entreprise. Laurence Mignard, responsable de l’offre qualité, formatrice et auditrice chez CSP Formation, décrypte les grands changements de la révision 2015 de la norme internationale ISO 9001.

Les nouvelles exigences reliant qualité et stratégie

La norme ISO 9001 version 2015 compte une trentaine de changements du plus important au moins important. Cinq d’entre eux se distinguent notamment :

  • Changement de structure : qualifiée d’ « universelle », la nouvelle structure de la norme ISO 9001 sera similaire à celle de l’ensemble des normes de système de management à l’instar de la norme ISO 14001. Ainsi, cette révision facilitera la mise en conformité des organisations par rapport à  l’ensemble de ces normes. Les entreprises qui en utilisent plusieurs vont pouvoir dorénavant se caler sur la même structure. 
  • Prise en compte du contexte de l’entreprise : la norme ISO 9001 prendra désormais en compte les enjeux liés au contexte et au marché de l’entreprise traduisant la volonté d’intégrer une logique plus stratégique à cette norme. En d’autres termes, cette nouvelle exigence relie la priorité qualité avec la stratégie d’entreprise pour une meilleure efficacité.
  • Prise en compte des risques/opportunités : pour bien organiser son système qualité, en amont, il sera à présent demandé d’analyser les risques et opportunités liés au marché et à l’environnement de l’entreprise. Cela permettra, par exemple, de mieux appréhender les évolutions du marché ou les réformes.
  • Le ‘Knowledge Management’ fait son apparition : la norme couvrait principalement le management des compétences et désormais elle intégrera le management des connaissances. L’idée est par exemple de mettre en place des dispositifs de partage de savoirs afin de tenir compte des nouvelles connaissances, des nouvelles technologies et des retours d’expériences des collaborateurs. A travers cette nouvelle exigence, les entreprises devront prévoir un véritable processus pour gérer et organiser les savoirs au sein de leur structure.
  • La norme ne s’attache plus uniquement à la relation clients/fournisseurs : elle élargit son champ d’application, en s’intéressant aux besoins et attentes de certaines parties intéressées, comme par exemple les partenaires, le personnel ou les fournisseurs.

Evolution ou révolution ?        

La refonte de la structure de cette nouvelle version du référentiel va pousser certaines entreprises à mieux accoster leur système de qualité au système de l’entreprise.  Pour celles-ci, il se pourrait que l’évolution conduise à une véritable révolution. Quoi qu’il en soit, la révision 2015 oriente davantage les acteurs de la norme vers le management, la stratégie et la qualité. Les entreprises certifiées ont intérêt à bien anticiper cette mise à jour, même si un délai leur sera accordé pour migrer vers la certification 9001-2015.

Cette mise à niveau du système de management pourra passer entre autre par la réalisation d’un audit ou d’un état des lieux, puis par la mise en place d’un plan d’actions pour permettre de répondre aux nouvelles exigences de la norme.

La norme ISO 9001 version 2015 renforce le lien fondamental entre la qualité et la stratégie d’entreprise pour faire progresser ‘l’Excellence du service’ d’une entreprise. Elle constitue un socle pour s’assurer que les besoins des clients sont bien pris en compte et que l’entreprise y répond de manière efficace et adaptée. Elle constitue une réponse méthodologique qui pousse l’entreprise vers encore davantage d’excellence opérationnelle et vers l’amélioration de son capital confiance auprès de toutes les parties prenantes.