Banque de Financement et d’Investissement :  vers une reprise des recrutementsAprès cinq années de crispation, un mouvement de reprise des recrutements s’est amorcé au sein des Banques de Financement et d’Investissement depuis le dernier trimestre 2013. Tendance qui s’est confirmée au premier semestre 2014.

Si la situation économique de l’Europe est encore compliquée, la confiance semble de retour face à une crise qui, peu à peu, se résorbe. Depuis le dernier trimestre 2013, les investisseurs internationaux manifestent en effet un regain d’intérêt vis à vis des places européennes.

Cette tendance a eu pour effet de relancer l’activité des institutions financières, contraintes de restructurer leurs équipes sur l’ensemble de lignes métiers haut de bilan (M&A, coverage, private equity) et sur les activités de marché, avec un focus sur les profils de vendeurs asset management en Europe (Allemagne, Benelux, Italie, Espagne).

Dans ce contexte concurrentiel, les fonctions transverses RFP (request for proposal) sont devenues essentielles pour aider les sociétés d’asset management à s’affirmer dans la compétition mondiale. Les fonctions supports liées à la conformité et au risque ont, quant à elles, continué d’être recherchées du fait de l’évolution permanente des réglementations.

Pour l’ensemble de ces profils, l’accent a été mis sur les candidats multiculturels, que ce soit pour des candidats juniors formés en France, ou des candidats plus expérimentés capables d’apporter un portefeuille de clients significatif.

 Perspectives

Le frémissement qui touche aujourd’hui les Banques de Financement et d’Investissement devrait se poursuivre à la rentrée, porté par la recherche accrue d’expertises.