Les recrutements sur le premier semestre 2014 se sont maintenus sur le secteur IT notamment grâce au dynamisme du e-commerce. Tendance déjà enregistrée par Walters People en 2013, la recherche d’experts est toujours au cœur des processus de recrutement en 2014.

L’intérim : un tremplin vers un contrat longue durée

Habituellement d’une durée moyenne de 4 à 12 mois, les missions d’intérim dans l’IT semblent s’allonger constamment. Walters People enregistre sur ces dernières un prolongement ou une transformation en CDI dans 80 % des cas. Les entreprises à la recherche de candidats experts et de profils toujours plus spécifiques n’hésitent pas en effet à avoir recours à l’intérim le temps de débloquer les fonds nécessaire à la création d’un poste en CDI.

Si la durée des contrats se rallonge, celle des processus de recrutement également. Afin de s’entourer des profils d’ingénieurs d’études ou de développement bénéficiant d’une expérience de 2 à 5 ans, il n’est pas rare que les sociétés se voient contraintes de débaucher ces derniers déjà en poste.

Le salaire n’est plus réellement un élément déterminant dans le choix des candidats car bien souvent harmonisé sur le secteur. L’intérêt des projets et la localisation du poste deviennent les clés d’attraction des meilleurs candidats. Malgré une stagnation des salaires, les augmentations existent mais restent très individualisées.

Zoom sur les profils phares

Les ingénieurs d’études et de développement diplômés d’une école d’ingénieur avec 2 à 5 ans d’expériences sont très recherchés. Mention spéciale aux développeurs Front-end et Python, postes sur lesquels il existe une réelle pénurie.

De leurs cotés, les techniciens Help Desk ou de proximité, titulaires de BTS ou d’une licence et maîtrisant l’anglais ne sont pas en reste et sont très appréciés pour des missions longues en intérim voire en CDI, tout particulièrement ceux ayant réalisés leurs études en alternance.

Quant-aux profils juniors, ils se voient proposés des postes au sein d’entreprises du secteur prêtent à les former et ainsi investir sur le long terme.

Quelles sont les perspectives pour la rentrée ?

Le début de l’année a été marquée par une amélioration sur le marché de l’emploi du secteur IT, qui se poursuivra au moins jusqu’en décembre. En 2014, Walters People note par ailleurs que les absences et départs sont remplacés, ce qui n’était pas le cas en 2013. La société d’intérim expert observe par ailleurs une reprise des créations de postes ce qui pousse à l’optimisme pour la fin d’année.

Enfin un phénomène déjà créateur d’emploi en 2014 devrait conforter la création de nouveaux postes en 2015. Le « bring your own device » permettant aux salariés de travailler depuis leurs propre smartphone, tablettes ou PC, crée de nouveaux besoins de recrutement. Les entreprises doivent en effet s’entourer de développeurs ayant pour mission de permettre aux employés d’accéder à leurs environnements de travail via leurs outils personnels.