La Réforme de la Formation professionnelle, renouveau de la formation en entreprise ?Le 5 mars dernier, un grand vent de nouveauté … et de panique a soufflé sur le monde de la formation professionnelle. Entre satisfaction de voir le salarié remis au cœur du dispositif formatif, véritable acteur de son évolution professionnelle, et inquiétude, comme souvent face au changement. Que va devenir la Formation en entreprise ? Que va devenir le Responsable Formation ? Si l’obligation de financement du Plan de Formation saute, comment protéger son activité et sécuriser ses actions de formation ?

Les organismes de formation ont été parmi les premiers à se remettre en question, à mettre leur activité à la lumière de la Réforme afin de répondre au mieux aux nouvelles dispositions et, ainsi, pouvoir accompagner les entreprises le plus possible.

 

Avec un peu de recul, cette Réforme est-elle aussi méchante qu’on en a l’impression ? Va-t-elle à ce point mettre à mal le système actuel ?

 

Prenons quelques minutes pour poser les grands axes de cette réforme,

 

  • L’évolution professionnelle du salarié est au cœur de la réforme avec la mise en place du CPF, la création d’un entretien professionnel obligatoire (suivi d’effets contrôlés) et la possibilité pour tous d’avoir accès à un conseil en évolution professionnelle

 

  • Le système de formation des entreprises est simplifié en mettant en place une contribution unique de 0,55% ou 1% selon la taille de l’entreprise. Des contributions complémentaires sont par ailleurs possibles.

  • Le dialogue social au sein de l’entreprise est renforcé puisque la GPEC doit être négociée avec les partenaires sociaux pour les entreprises de 300 salariés et plus. Le CE doit être consulté pour les entreprises de 50 salariés et plus.

     

  • Le développement de l’alternance par la mise en place de plusieursdispositions notamment, le contrat d’apprentissage peut être conclu en CDD et CDI.

Posés ces éléments, il apparaît que la Réforme est finalement plutôt protectrice de la Formation et lui donne (voir redonne) ses lettres de noblesse.

L’enjeu est donc de savoir comment, dans les entreprises, prendre acte de ces changements, préparer la mise en place de ces nouveaux dispositifs et, surtout, comment s’assurer le financement de ses actions de financement.

RH, c’est à vous que revient finalement le plus gros (et beau) challenge : cette réforme est l’occasion rêvée pour vous de jouer la carte formation en grand, en déployant des actions de formation en accord avec la stratégie de l’entreprise et en remettant vos salariés au cœur de leur action de formation.

La montée en compétence est devenue une obligation. Le CPF finance des formations qualifiantes et certifiantes, chaque collaborateur, lors d’un grand entretien ayant lieu tous les 6 ans, doit avoir évolué et avoir suivi une formation l’ayant fait monter en compétences sous peine de sanction pour l’entreprise. A vous de profiter de cette occasion pour prendre la pleine mesure de votre poste.

Pour cela quelques clés :

  • Respirez à fond. Tout va bien se passer 😉

  • Faites un point sur les impacts de la Réforme sur les RH, les salariés, l’entreprise en elle-même. Pour cela, n’hésitez pas à aller à la rencontre de spécialistes de la formation et de juristes, notamment lors de grandes conférences consacrées à la Réforme de la Formation professionnelle. EFE organise, le 20 novembre prochain, un grand événement sur ce sujet. Programme par ici

  • Communiquez en interne sur la Réforme en ayant soigneusement préparé son plan de communication (quoi dire, quand le dire, à qui le dire)

  • Prenez en compte la Réforme dans son plan de formation (ce qui nécessite de s’être formé et informé sur les nouveaux dispositifs).

  • Formez vos équipes sur la Réforme. Donnez-leur les clés nécessaires pour expliquer au plus grand nombre les changements en cours. Plusieurs formations sont à votre disposition pour ceci : la conférence précitée, offrant un plan large sur la Réforme et ses incidences, 3 jours pour savoir comment organiser et conduire les nouveaux entretiens individuels.

Les organismes de formation sont là pour vous accompagner dans la prise en main de ces nouveaux dispositifs, notamment pour l’élaboration de votre plan de formation en accord avec vos nouvelles obligations et la prise en compte du CPF.

Nous travaillons de concert avec maintes entreprises avec lesquelles des accords-cadres ont été mis en place, pour proposer des solutions innovantes et stratégiques. N’hésitez pas à nous solliciter aussi en ce sens.

Tatiana Marot
@TatianaMarot
http://rh-droit-social.efe.fr/
www.efe.fr