Sur le premier semestre 2014, Walters People a enregistré un volume de recrutement stable et un allongement de la durée des missions d’intérim. Les directions financières mènent aujourd’hui une stratégie défensive qui consiste en l’optimisation maximale des coûts et à une gestion au plus près de la trésorerie. Ces changements de politiques internes impactent les besoins de recrutement des services comptables.

Les fonctions supports au cœur du processus décisionnel

Garantes de cette nouvelle stratégie financière, les fonctions supports s’imposent au sein des décisions d’entreprises. A l’heure où de nombreux postes sont externalisés suite à l’adoption de nouvelles politiques internes, les fonctions supports se voient de plus en plus responsabilisées et deviennent de véritables business partners.

Dans un contexte incertain, les entreprises sont de plus en plus attentives à vérifier la solvabilité des clients ou à s’assurer également du règlement des créances en temps et en heure. Ceci fait des fonctions finance et comptabilité des piliers du bon fonctionnement de l’entreprise. Le credit recouvrement et le credit control deviennent ainsi des disciplines très recherchées.

Aujourd’hui, les candidats doivent non seulement s’adapter aux nouvelles règles inhérentes à ces changements stratégiques mais aussi aux évolutions techniques de leurs postes. Un comptable, par exemple, doit s’adapter aux nouvelles normes (compliance, IFRS,…) en modifiant les logiciels informatiques utilisés jusqu’ici. Il est donc nécessaire que ce dernier jouisse de compétences IT en parallèle de ses compétences comptables. Avec des missions de plus en plus transverses et internationalisées, les candidats doivent impérativement maîtriser l’anglais. A profil équivalent, ce sont en effet les capacités d’adaptation du candidat et sa maîtrise de l’anglais qui feront la différence.

Le comptable n’est pas le seul qui voit son poste évoluer. Ancré dans un processus de dématérialisation croissant, notamment avec le projet SEPA, le trésorier voit sa fonction évoluer vers toujours plus de dématérialisation. Il se voit aujourd’hui confier la mission d’accompagner le changement et d’assurer voire d’augmenter la productivité des équipes comptables. Maîtrise d’un ERP comptable, compétences IT, capacités de management et maîtrise de l’anglais sont aujourd’hui les compétences recherchées par les entreprises.

Walters People enregistre sur 2014 une pénurie sur la fonction paie. Celle-ci s’explique en partie par l’absence de formation dédiée, ne permettant pas ainsi de renouveler les équipes avec les jeunes diplômés fraichement sortis de l’école.

Des fonctions opérationnelles très recherchées

Les métiers liés à la maîtrise des coûts comme le comptable fournisseur et le comptable client recrutent fortement. Les candidats titulaires d’un BTS comptabilité gestion ou d’un DUT de gestion, ayant effectué un an de stage sont très prisés.

Très convoités également, les diplômés en expertise comptable DCG/DESCG, maîtrisant un ERP doivent disposer de compétences linguistiques en anglais afin de prétendre à une embauche rapide. Sur l’ensemble des postes cités, Walters People  note encore une fois la prédominance de contrats d’intérim de longue durée. Là où une mission durait 4 mois auparavant elle est aujourd’hui de 6 mois ou plus.

En ce qui concerne les fonctions analytiques, les candidats diplômés d’écoles de commerce ou de facultés restent préférés. Peu de postes restent cependant à pourvoir donc seuls les meilleurs candidats seront recrutés.

Quelles perspectives pour le second semestre 2014 ?

Walters People a enregistré  un frémissement en mai dernier indiquant une probable reprise des embauches. Cette reprise devrait s’amorcer sur la fin d’année et se poursuivre en 2015.