En France, tous les salariés ont l’opportunité d’acquérir de nouvelles compétences et connaissances au travers de formations réalisées dans le cadre du Droit Individuel à la formation (DIF). Réaffirmant ce droit à la formation, la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale, marque la création du Compte Personnel de Formation (CPF), qui remplacera le DIF dès janvier 2015. Quels changements le CPF va-t-il impliquer pour les salariés ? Concrètement, comment va-t-il fonctionner ? CSP Formation, 3ème organisme de formation professionnelle en France, livre toutes les informations pratiques à destination des salariés.

« La réforme de la formation professionnelle opérera de nombreux changements dès janvier 2015. CSP Formation revient sur le principal changement, la mise en place du CPF, afin de donner aux salariés et aux demandeurs d’emploi les clés pour comprendre le fonctionnement de ce nouveau dispositif », Catherine Bertin, consultanteCSP Formation en RH et gestion de compétences.

Un nouveau fonctionnement…

Le Compte Personnel de Formation (CPF) prendra le relai du DIF à compter du 1er janvier 2015. A partir de cette date, chaque salarié ou personne à la recherche d’un emploi commencera à cumuler des heures sur son CPF à raison de 24h par an. Les heures cumulées du Droit Individuel à la Formation (DIF) seront toutefois utilisables jusqu’au 1er janvier 2021.

Le compteur sera constitué d’un socle de 150h au lieu d’un plafond de 120h avec le DIF. Par ailleurs, une fois le plafond des 150 heures de formation atteint, le CPF pourra être abondé par l’employeur, le salarié lui-même ou la région par exemple.

Autre changement majeur : le CPF, à la différence du DIF, est attaché à l’individu et non plus au contrat de travail. Ainsi, quels que soient les changements de situation, chacun conservera son compte intact et continuera à cumuler des heures de formation au fil des années, de la sortie de l’école jusqu’à la retraite.

pour de nouveaux avantages !

« Le CPF donne à toutes personnes les moyens de se former et de construire sa carrière » commente Catherine Bertin.

Chaque salarié deviendra un véritable acteur de son parcours professionnel. Le CPF favorise ainsi une logique de « parcours de formation » plutôt qu’une action ponctuelle. Les salariés auront la possibilité d’être accompagnés par un centre dédié à l’évolution professionnelle (le Conseil en Evolution Professionnelle) dont la mission sera de les guider et de les conseiller dans leurs choix de formations.

Afin de sécuriser le parcours professionnel, les formations délivrées et acceptées pour le CPF seront de natures qualifiantes, en réponse aux besoins des branches professionnelles, certifiantes ou diplômantes.

 

A propos de CSP Formation

Troisième acteur français de la formation professionnelle, CSP Formation (Groupe Editions Lefebvre Sarrut) est spécialisé depuis plus de 40 ans dans le Management des hommes et des organisations. S’appuyant sur l’expertise de 250 consultants formateurs, CSP Formation propose près de 500 stages en inter et intra entreprise (présentiel, Rich Learning®) dans 13 domaines de compétences : management et leadership, management de projet, efficacité professionnelle, ressources humaines, qualité de vie et santé au travail, relation client, management des risques, qualité et audit, etc. L’organisme propose également du conseil, coaching, team building et bilan de compétences. Véritable « architecte de la formation » grâce à son approche sur-mesure et ses innovations pédagogiques, CSP Formation a obtenu la confiance des entreprises du CAC 40, des PME, des acteurs du Secteur Public et forme ainsi chaque année plus de 50 000 stagiaires. Membre de Global Compact et signataire de la charte de la diversité, CSP Formation affirme son engagement éco-citoyen par la force de son slogan « Ensemble, cultivons le talent ! » 

En savoir plus : www.csp.fr   – www.rich-learning.fr