Les uns comme les autres reconnaissent la part élevée de salariés « toujours présents »

Le pourcentage de salariés n’ayant eu aucune absence pour maladie, accident de travail, accident de trajet ou maladie professionnelle s’améliore entre 2012 (51%) et 2013 (55% soit +4 points), confirmant que l’absentéisme n’est pas généralisé dans la population salariée française. 
Les salariés, partant de l’évaluation de leur propre absence, estiment à 71% en 2013 le taux de toujours présents.
L’enquête fait donc ressortir un écart de 16 points entre la vision des salariés et celle des DRH.

 « Ce résultat n’est pas surprenant. Nous constatons régulièrement dans nos entretiens de terrain que les salariés oublient souvent leurs propres évènements d’absence. Cela signifie beaucoup sur la perception individuelle et collective du phénomène et l’importance qu’ils y accordent » commente Yannick Jarlaud.