Le nombre de jours d’absence des salariés du secteur privé s’est maintenu à un niveau élevé en 2013 à 15,6 jours en moyenne par salarié, à comparer aux 16,6 jours enregistrés en 2012. Le taux d’absentéisme national atteint donc 4,26%, soit un léger tassement (-6%) par rapport à 2012.

Dans le même temps, les entreprises ont recouru plus souvent que l’année précédente au remplacement des absents, ce qui a alourdi leurs charges de 1,7%.  En effet, le coût de l’absentéisme, rapporté à la masse salariale nationale du secteur privé, serait passé de 6,98 Mds€ en 2012 à 8,8 Mds€ en 2013.