L’absentéisme,  premier signe ou facteur ultime de démotivation chez les salariés?
 

Les DRH placent « l’absence » au premier rang des indicateurs d’alerte de désengagement (13% des répondants),

avant la « moindre qualité du travail »et le fait de « faire  juste son travail » (12%), les derniers signes cités étant les « pauses répétées » et les « retards » (11%).

Les salariés, quant à eux, citent ces facteurs dans l’ordre inverse et placent en tête « la baisse d’attention à la qualité du travail » et le fait de « faire juste son travail » (22%), puis « l’utilisation de son temps de travail pour d’autres tâches » (12%) et, enfin, « l’absence »(11%).