L’EMBA IÉSEG-CEGOS forme les leaders positifs capables de transformer les entreprises d’aujourd’huiPour produire la performance de demain, les entreprises ont besoin aujourd’hui de leaders qui revitalisent les modèles managériaux d’hier

Dans un monde où les règles du jeu compétitif et de l’engagement des salariés changent, les entreprises ont besoin de dirigeants aptes à créer de la valeur durable d’une façon nouvelle. Un Executive MBA a pris acte de ces évolutions. Proposé par les deux grandes institutions de recherche et de formation au management que sont l’IÉSEG et CEGOS, il met au cœur de sa formule pédagogique le leadership transformationnel et le leadership positif.

Septembre 2014 –  Pourquoi le EMBA IÉSEG-CEGOS ? « Aujourd’hui un concurrent coréen, un nouveau logiciel, un salarié de la génération Y ou un client qui consomme autrement peuvent bouleverser rapidement une entreprise restée trop hiérarchique et rigide. Or de nouvelles méthodes pour faire face à ces défis et créer de la valeur durablement existent. Elles sont fondées sur un leadership à la fois positif et transformationnel. Celui-ci entraîne un engagement fort, de l’initiative et des pratiques innovantes de la part des femmes et des hommes de l’entreprise », analyse le docteur Thierry Nadisic, directeur du EMBA IÉSEG-CEGOS. En  janvier 2015, l’IÉSEG qui bénéficie de  la double accréditation EQUIS et AACSB et CEGOS, l’un des leaders mondiaux dans la formation et l’accompagnement des managers et dirigeants lancent leur Executive MBA pour aider les managers et dirigeants d’entreprise à apprivoiser et mettre en pratique ces nouveaux modèles de leadership. Leur heureux mariage donne naissance à un Executive MBA métissé où chacun apporte ce qu’il a de meilleur : pour l’IÉSEG des compétences académiques de haut niveau en recherche et formation au management et pour CEGOS une expertise en formation, team building, coaching et développement personnel.

Cet Executive MBA est fondé sur l’idée que les dirigeants doivent être au cœur des évolutions actuelles de l’entreprise. Il s’adresse donc en priorité aux managers et cadres experts intermédiaires envisageant d’accéder à plus de responsabilités (direction de département, d’unité d’affaire, de filiale, participation au comité de direction ou création d’activité nouvelle) et plus généralement aux professionnels à fort potentiel.

Quel leadership pour aujourd’hui ?

Le leadership évolue parce que le monde change. L’impact est déjà fort sur l’équation de la performance des entreprises. Dans un monde plus incertain, il apparaît que les initiatives et la créativité réussissent mieux que l’obéissance. « En un mot on est en train de passer d’un mode d’orientation des énergies des hommes et des femmes au travail qui est extrinsèque (c’est-à-dire qui vient de l’extérieur de la personne) à un mode intrinsèque (c’est-à-dire qui trouve sa source à l’intérieur de chacun). On va donc lentement (mais non sans heurts) de la motivation par le bâton et la carotte à la motivation par le plaisir de contribuer. Pour adapter l’entreprise à ce changement, les leaders doivent, en plus de leur postures traditionnelles d’autorité et de management participatif, adopter une nouvelle posture d’accompagnement et de responsabilisation de leurs équipes », constate le docteur Thierry Nadisic.

De l’autorité et de la participation au leadership transformationnel et positif

L’Executive MBA IÉSEG-CEGOS offre à ses participants tous les outils, méthodes et connaissances classiques en stratégie, management et finance permettant de créer, développer et maîtriser des projets de création de valeur. Sa spécificité est d’offrir en plus une formation au leadership positif et au leadership transformationnel. Ils sont en en effet bien adaptés pour que l’entreprise puisse faire face aux profondes mutations technologiques, économiques et sociétales en cours. Ils permettent aux dirigeants d’enrichir leur répertoire de comportements en allant plus loin que l’autorité et la participation.

Le leadership transformationnel est une forme de leadership transformant les énergies par une vision claire qui combine quatre caractéristiques : une motivation inspirée, une influence par l’exemplarité, une stimulation intellectuelle et de la considération pour chacun. Ce  leadership est fondé sur les compétences sociales du leader qui a appris à communiquer son énergie, son enthousiasme, sa passion. « Le leadership transformationnel permet de favoriser l’engagement. C’est parce que les leaders partagent avec les hommes et les femmes qui travaillent avec eux une même vision, qu’ils sont exemplaires, qu’ils les aident à penser autrement et prennent soin d’eux qu’ils réussissent à créer plus de valeur et transforment l’entreprise. Et c’est en s’engageant dans cette action qu’ils grandissent et se transforment eux-mêmes », explique le directeur du EMBA IÉSEG-CEGOS.

Quant au leadership positif (dit aussi authentique), c’est une forme de leadership complémentaire au leadership transformationnel. Il est fondé sur les travaux scientifiques réalisés depuis une quinzaine d’année en psychologie positive et management positif. Il consiste à favoriser une atmosphère bienveillante pour que les salariés activent le moteur intérieur de leur motivation. Selon Thierry Nadisic, « Les leaders positifs ont une bonne connaissance d’eux-mêmes et promeuvent des relations et un environnement de travail optimistes et constructifs. C’est ce que l’EMBA met en place dans sa pédagogie».

Un dispositif pédagogique d’apprentissage par l’action

Créer une vision, déployer des projets productifs créateurs de valeur sur le long terme, maîtriser les changements permanents, initier de la coopération et du bien-être pour engager les hommes et les femmes… Tous ces enjeux nécessitent une nouvelle génération de dirigeants formés au leadership transformationnel et positif par un dispositif puissant, innovant et centré sur l’apprentissage par l’action. « Nous aidons les participants au programme à appliquer concrètement les ressorts psychologiques et sociaux de la performance durable. Nous défendons une vision humaniste qui remet l’élément humain au cœur de la performance et nous l’enseignons par des mises en situation. Le contenu de l’EMBA et les méthodes de formation choisies (par exemple l’apprentissage par jeux de rôle, simulations et études de cas ou le coaching des participants organisés en équipes) donnent finalement aux dirigeants la capacité pratique à créer de la confiance. Or c’est la glue qui va tenir l’entreprise ensemble pour qu’elle réalise son projet », explique le Professeur.

L’EMBA IÉSEG-CEGOS en deux mots

Les participants se retrouvent deux jours tous les quinze jours sur le campus de l’IÉSEG à la Défense (un vendredi et un samedi) pendant 18 mois. Au cours de cette période ils font également l’expérience d’un voyage d’étude à l’étranger : 1 semaine en Inde et 1 semaine en Afrique du Sud. 6 mois sont ensuite consacrés à la réalisation d’une thèse professionnelle ou à la mise au point du business plan d’un projet.

Cinq années d’expérience et un diplôme de niveau Bac +3 sont requis. Les salariés peuvent accéder à cette formation dans le cadre d’un plan de formation ou d’un congé individuel de formation. Un accompagnement personnalisé, proposé gracieusement par CEGOS, permet aux candidats d’identifier le dispositif de financement le plus adapté à leur situation. Des bourses sont aussi prévues pour les candidats dont le profil est le plus en adéquation avec l’esprit de l’EMBA IÉSEG-CEGOS.