Selon une étude réalisée par Opinion Way pour BNI*, 1er réseau d’affaires en France, l’esprit d’équipe, l’entraide et la solidarité sont des valeurs qui font défaut en entreprise. Pourtant les réseaux d’entreprise, forums, clubs et autres rendez-vous n’ont jamais été aussi plébiscités.

Les réponses données par les Français à la question « selon, vous de quelles valeurs manque-t-on le plus aujourd’hui dans le monde professionnel ? » sont l’esprit d’équipe et l’entraide. Elles arrivent en tête des réponses données à 63% suivis de près par la solidarité (50%).
Ces dernières années, les évolutions ont été importantes en matière d’organisation du travail et ont profondément modifié les méthodes de management et la culture d’entreprise. Certaines valeurs se sont étiolées et ont profondément modifié les rapports humains. Ainsi, les valeurs relationnelles au travail priment pour la majorité des Français dans une
société jugée parfois trop individualiste. Ce constat reflète parfaitement le ressenti des salariés au sein des TPE et PME qui représentent aujourd’hui 98% du tissu des entreprises françaises.
 

Quand la solidarité s’exprime au bénéfice de la croissance

Le développement important de pépinières, de réseaux d’entraide, de clubs, cercles ou encore de think thank… illustre cette quête d’échanges et cette recherche de convivialité. « C’est un des éléments les plus marquants que nous retrouvons dans les Groupes BNI qui ont pour objectif premier la conquête de nouveaux marchés dans la compétition.
Ils réussissent grâce à l’entraide, la solidarité et l’esprit d’équipe qui se dégagent des entrepreneurs qui y participent. » précise Marc-William Attié, Directeur de BNI France et Belgique francophone. La France est composée de véritables talents, de savoir-faire, en quête de recherche et d’innovations constantes. C’est en recentrant les modes de
management autour de valeurs altruistes que les entreprises excelleront sur les marchés locaux et internationaux.
« La solidarité n’est pas innée, elle s’acquiert. Echanger, apprendre, s’inspirer, s’épanouir, co-construire, reconnaître les talents de chacun et s’appuyer dessus est fondamental. L’entreprise est importante pour les Français, en y développant plus d’entraide, nous obtiendrons de meilleurs résultats ! » conclut Marc-William Attié.


A propos de BNI : BNI compte au 31 décembre 2013, 343 Groupes rassemblant près de 7800 Membres. BNI est une méthode de travail permettant aux entreprises et aux entrepreneurs de développer leur business et leur réseau de partenaires grâce à une mise en pratique du bouche à oreille.
Pour plus d’informations : www.bnifrance.fr