La sixième édition du Baromètre Européen de l’Emploi* du cabinet de recrutement Robert Walters portant sur le 2ème trimestre 2014, indique une progression de 4% des offres d’emploi publiées sur les principaux sites d’emploi en France, par rapport au trimestre précédent.

 


* Chaque trimestre, le Baromètre Européen de l’Emploi de Robert Walters compare le volume d’annonces publiées sur les principaux sites d’emploi en Allemagne, Belgique, Espagne, France, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suisse.


France : tendance générale à la hausse

Porté par un vent de confiance qui se consolide au fil des mois, le marché de l’emploi en France continue d’enregistrer une hausse des offres publiées sur les principaux sites d’emploi.

En témoigne la légère hausse de 4% sur le deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent. Si cette hausse a touché la France entière, la province a affiché les meilleures progressions avec respectivement 3% pour Lyon et 5% pour Lille, contre 2% à Paris.

Au global, l’activité de ce deuxième trimestre a été rythmée par un certain dynamisme, malgré des évolutions contrastées, comme l’indique l’infographie ci-contre.

Nous expliquons ces disparités par la volonté  affichée des entreprises d’être en conformité vis-à-vis des réglementations imposées, dont la complexification exige une vigilance permanente.

 

 

 

Régions : une attractivité croissante

L’attractivité des régions s’impose peu à peu, comme le montre l’évolution du volume d’annonces publiées sur les sites d’emploi par rapport au deuxième trimestre de l’année 2013 : +50% à Lyon et +59% à Lille, contre +9% à Paris.

Au-delà de la qualité de vie proposée, propice à attirer les candidats désireux de trouver un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, les grandes métropoles sont dynamisées par des bassins d’emploi actifs (sites de production, usines).

Au-delà de la qualité de vie proposée, propice à attirer les candidats désireux de trouver un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, les grandes métropoles sont dynamisées par des bassins d’emploi actifs (sites de production, usines).

 

Les régions gagnent en poids et en autonomie sur les fonctions clés, soutenues par deux phénomènes :  d’une part, la vague de délocalisation de sièges sociaux industriels vers la province (aéronautique) qui augmente les besoins en top management ;  d’autre part, l’importance croissante accordée à la gestion des carrières en province pour retenir les talents, notamment des experts.

Cette conjoncture favorable se traduit par une hausse du volume d’offres d’emploi au sein de différents secteurs par rapport au trimestre précédent :

 

·         Banques et services financiers (+12% à Lyon et +17% à Lille) : ces chiffres se justifient par une reprise des demandes sur les postes de l’exploitation bancaire, à nouveau sollicités par les banques mutualistes et FBF.

·         Logistique & Achats (30% à Lille) : dans un environnement où la maîtrise des coûts est devenue stratégique, l’impact de la mondialisation sur les matières premières et le succès du e-commerce dans les circuits de distribution obligent les entreprises à structurer leurs équipes logistiques et achats autour de profils haut de gamme (i.e. : ingénieurs diplômé d’un bac + 5, évolutif).

·         Ressources Humaines (18% à Lyon et 45% à Lille) : face à l’engouement pour le talent management, qui s’étend au-delà de Paris, les grandes métropoles françaises ont à leur tour besoin d’étoffer leurs équipes RH avec des spécialistes et/ des DRH aux compétences transverses.

·         Fiscalité (61% à Lyon et 44% à Lille) : l’activité fiscale a été portée par un besoin d’expertise (prix de transfert, TVA).

En bref

« Nous assistons à une reprise de moins en moins timide du marché de l’emploi, qui tend à impacter les volumes de recrutement en middle et top management. Cette tendance devrait s’embellir à partir de l’année 2015 », conclut Coralie Rachet, Directrice France de Robert Walters.

 

A propos de Robert Walters :

Créé en 1985 à Londres, Robert Walters est un cabinet de recrutement qui s’est imposé comme une référence mondiale du recrutement spécialisé grâce à son savoir-faire et à la puissance de son réseau (53 bureaux dans 24 pays). En France, Robert Walters intervient sur le placement de cadres et de dirigeants pour le compte de tout type d’entreprises dans les domaines suivants : Finance, Banque, Assurance, Ressources Humaines, Juridique, Fiscal, IT, Ingénieurs, Logistique, Achats, Immobilier, Marketing, Commercial, Conseil et Santé.