La CFE-CGC salue ce partenariat comme un vrai projet industriel

La CFE-CGC IBM France ne peut que saluer ce projet de partenariat avec Apple visant à faire entrer le « big data » dans les IPhone et Ipad, qui repose sur la complémentarité des besoins des marchés spécifiques auxquels s’adressent IBM et la société à la pomme du fait de la complémentarité de ces deux entreprises (IBM pour les services numériques à haute valeur ajoutée pour le marché Entreprise et Apple sur une offre de produits orientée grand public).

La CFE-CGC, pour sa part, estime que ce projet est réellement plus motivant que l’engagement pris par l’ancien PDG d’augmenter le dividende par action de 50% (Roadmap 2015) qui n’est qu’outil de démotivation du personnel du fait de l’absence totale de stratégie à long terme et d’un accroissement des dividendes par la réduction des couts salariaux, sauf ceux des dirigeants.

La CFE-CGC revendique toujours qu’IBM et ses salariés doivent devenir des acteurs majeurs dans la révolution numérique en cours. Elle attend maintenant les investissements en termes de développement des compétences et d’amélioration du pouvoir d’achat et de la qualité de vie au travail chez IBM car si la motivation et la confiance des salariés est renforcée, leur créativité n’en sera qu’améliorée. La France, avec son tissu très riche de SS2I, va bénéficier d’opportunités supplémentaires d’accroissement de sa créativité et d’innovation.

La CFE-CGC et les salariés qu’elle représente sont prêts à relever ce défi d’envergure à condition que la direction investisse autant dans le personnel que dans les partenariats.