Entreprise de 8300 collaborateurs du secteur agro-industrie, l’entreprise affiche 32% d’accidents en moins par million d’heures travaillées entre 2012 et 2013.


Un programme mené tambour battant par Philippe Lamblin, DRH prévention Sante Sécurité de SOFIPROTEOL :

  1. Formations généralisées sur chaque site pour améliorer les pratiques de travail

  2. Implication des partenaires, des managers et des opérateurs

  3. Responsabilisation d’un maximum d’opérateurs

  4. Généralisation des Visites Sécurité Terrain avec une action d’amélioration proposée par l’opérateur qu’il réalise de suite

  5. Suivi hebdomadaire des accidents communiqué par site et sur tout le groupe

  6. Analyse approfondie de chaque accident : recherche des causes profondes (les facteurs humains représentent 80% des causes des accidents)

  7. 1er concours ouvert à tous : 80 projets d’amélioration remontés et primés !


Parallèlement Philippe Lamblin met en place un programme d’actions pour la forme et le bien-être au travail

Les constats :

  • la sédentarité est responsable d’environ 3.5% des maladies et de près de 10% des décès dans la région européenne (source OMS)

  • En 2012 : 32.3% des français sont en surpoids, 15% en situation d’obésité (OPEI)

  • La France, championne d’Europe de l’espérance de vie, n’est qu’au 10ème rang européen de l’espérance de vie sans incapacité

  • 62% des salariés interrogés aimeraient que leur employeur leur donne la possibilité de faire de l’exercice (enquête réalisée par Malakoff Médéric-2010)

  • 99% des entreprises déclarent que le bien-être des salariés est un enjeu important

  • Mais…58% d’entre elles déclarent ne pas avoir mis en place de mesures concrètes pour prévenir une dégradation de la qualité de vie (PNAPS 2008)

Le programme : à partir de ces constats de l’état en santé de l’entreprise (audit collectif, Diagnoform, questionnaire mode vie) un dispositif sur 2 ans est retenu pour devenir « acteur de sa forme », porté par une volonté farouche du dirigeant, une implication forte du CHSCT, de la médecine du travail, de l’encadrement et des collaborateurs acteurs :

  • Approche individualisée, comportementale, valorisante, conviviale

  • Création de lien social

  • Déploiement progressif selon un séquençage d’appropriation par tous

  • Un panel d’outils complémentaires pour une approche globale et pérenne

Exemple d’actions menées :

  • Les Swissball remplacent les sièges pour des centaines de collaborateurs / diagnoform et 400 collaborateurs ont testé ludiquement leur forme avec le diagnoform / chaque semaine des dizaines de collaboratrices suivent des séances de Shiatsu ou de Stretching/ tout collaborateur venant en velib (Paris) se voit offrir un casque et un gilet jaune+ ½ de son abonnement, etc…

  • Tournoi de football solidaire : 10 entreprises impliquées (juin 2014)

  • Marathon de Paris : 40 participants (avril 2014)

  • Une chorale en pleine expansion fait le plein tous les lundis favorisant le lien social et l’exercice physique pour tous