Premiers résultats de l’expérimentation « Quel bureau demain ? » : utilisation des espaces de coworking et télécentres par des salariés d’entreprise 

Pour la première fois en France, une expérimentation est lancée afin d’étudier l’utilisation de tiers-lieux en Ile-de-France par une centaine de salariés d’entreprises (dont AOS Studley) pendant 8 mois et d’en mesurer les impacts pour les salariés, les entreprises et les territoires. Ce programme est lancé par LBMG Worklabs en partenariat avec le pôle de recherche heSam Université et cofinancé par la Région Ile-de-France et BPI France. Après deux mois d’usage, les premiers résultats de cette expérimentation ont été annoncés lors de l’étape du Tour de France du télétravail et des tiers-lieux à La Défense.
 
93% désirent continuer l’utilisation des tiers-lieux
D’après les premiers résultats de cette expérimentation, le tiers-lieu est largement plébiscité par les salariés. A la fois confortable et pratique, 73% des salariés déclarent avoir éviter un détour pour retourner sur leur lieu de travail et 53% évaluent que leur temps de trajet est moindre. Travailler dans un tiers-lieu apparaît aussi comme une vraie dynamique pour les territoires : 57% des salariés prévoient d’utiliser les commerces à proximité.   
                    
50% des salariés se sentent moins stressés
Travailler dans un espace à mi-chemin entre le bureau et le domicile a beaucoup d’effets positifs sur la qualité de vie et l’équilibre de vie professionnelle et privée. En effet, 50% des personnes interrogées déclarent ressentir moins de fatigue. La productivité et la qualité du travail sont alors meilleures pour 54% d’entre eux.
 
31% considèrent que leur identité d’entreprise augmente
lorsqu’ils vont travailler en tiers-lieu. Contrairement aux idées reçues, les salariés ressentent un vrai sentiment d’appartenance à leur employeur et ce, même à distance. L’entreprise est elle aussi gagnante dans cette expérimentation : 77% des salariés ont une vraie capacité de concentration et 79% déclarent ne pas être perturbés dans leurs tâches de travail.
 
> Tous les résultats sont disponibles via l’infographie complète disponible ici
> Vidéo de présentation de l’expérimentation et témoignages disponible ici.

Cette expérimentation a démarré au mois de mai, et s’achèvera en décembre 2014. Cinquante salariés travaillent dans une trentaine de coworking et télécentres sélectionnés – dont Buro’nomade Val d’Europe, Coworking Vincennes, Le Spot Multiburo et le télécentre de la Brie des Morin.
 
On prévoit d’ici la fin de l’année 15 entreprises et 500 salariés participants.

Les entreprises souhaitant rejoindre l’expérimentation peuvent encore candidater jusqu’à octobre 2014 via le site dédié : www.quelbureaudemain.fr

LBMG Worklabs met à disposition des participants son outil de gestion ‘neo-nomade Pro’ développé sur-mesure pour faciliter l’accès aux lieux et le pilotage de l’expérimentation. Destiné aux entreprises, Neo-nomade Pro propose de nombreuses fonctionnalités : recherche et géolocalisation des lieux, consultation des disponibilités en temps réel, gestion des réservations, gestion des budgets et reporting des activités.
 
Les résultats finaux de cette expérimentation seront remis lors de l’étape de clôture du Tour de France du télétravail et des tiers-lieux mardi 9 décembre dans le Val-de-Marne.
Pour consulter le programme du Tour : www.tourdefranceduteletravail.fr
 
Il est tout de même important de rappeler que la France compte plus de 4 millions d’individus travaillant plus d’une fois par semaine en dehors du bureau (17% de la population active1), même si elle est en retard par rapport à ses voisins européens. En réponse à cette profonde mutation, de nouveaux espaces de travail se multiplient, à mi-chemin entre bureau et domicile (coworking, télécentres). En France, plus de 300 lieux ont vu le jour depuis 2008.

A ce jour, cet essor a été soutenu par la demande des travailleurs indépendants, plus que par celle des entreprises (qui ne représentent que 6% des utilisateurs). Cependant, l’offre arrive à maturité et suscite un intérêt croissant des grandes entreprises, qui cherchent à tester de manière concrète ces nouvelles solutions.

C’est dans ce cadre-là que LBMG Worklabs, le pôle de recherche heSam Université, la Région Ile-de-France et BPI France se sont réunis pour lancer cette expérimentation inédite en France.

(1) Enquête nationale sur le télétravail, livre Blanc du Tour de France du Télétravail 2012
 

Contacts Presse :
Baptiste Broughton – LBMG Worklabs
06 58 89 98 92 – baptiste.broughton@lbmg-worklabs.com
  
***
 
LBMG Worklabs
Architecte du travail de demain, LBMG Worklabs conçoit depuis 2010 des solutions originales, intelligentes et collaboratives pour améliorer la qualité de vie au travail et l’efficacité des organisations. Résolument pionnier et engagé, LBMG Worklabs est également l’initiateur du Tour de France du Télétravail et des Tiers-lieux et du groupe Tiers-lieux Open-Source Francophones.
 
 
PRES HESAM
Créé en 2010, le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) heSam (hautes études Sorbonne arts et métiers) constitue l’un des pôles de sciences humaines et sociales les plus importants d’Europe. Il a pris le nom de heSam Université en décembre 2013. Composé de quinze établissements, il réalise une alliance inédite entre les sciences humaines et sociales (SHS), les sciences pour l’ingénieur, les sciences de la gouvernance publique et privée, le design, l’art et le patrimoine.