Enquête inédite

« Où en est l’ascenseur social en France en 2014 ? »  Par Meteojob

La République Française prône l’égalité entre tous les citoyens. Cependant, est-ce réellement le cas ? Peut-on évoluer de milieu social et professionnel si facilement ? 75% de la population active déclare avoir un meilleur niveau d’études que ses parents ! L’ascenseur social n’est donc pas à l’arrêt. Focus.

Meteojob, premier site privé de recrutement en nombre d’offres d’emploi publie son enquête concernant l’existence d’un « ascenseur social » en France.

Panels

Cette enquête a été menée du 12 au 14 juin 2014 sur un échantillon de 3 500 personnes représentatives de la population active Française selon les classes d’âge et les catégories socio-professionnelles.

Oui, l’ascenseur social existe en France, mais partiellement

40% des Français actifs déclarent avoir un meilleur emploi que leurs parents ! « L‘ascenseur social n’est donc pas à l’arrêt ! » analyse Philippe Deljurie, co-fondateur de Meteojob. Cette observation positive doit cependant être nuancée : on voit également à travers cette étude que 75% des répondants (quelle que soit la catégorie socio-professionnelle, ou le niveau de diplôme) déclarent avoir un meilleur niveau d’études que leurs parents. Ramenés aux 40% qui déclarent avoir un meilleur emploi que leurs parents, l’écart est important et crée un sentiment de déclassement. « L’ascenseur social ne fonctionne donc pas de manière optimale » explique Philippe Deljurie. En effet, au-delà du niveau de diplôme (par exemple, amener une génération au BAC), il faudrait davantage s’intéresser à l’orientation professionnelle et à l’adéquation de la formation par rapport au marché de l’emploi.

L’optimisme ou le pessimisme gagnant en France ?

Dans ce contexte, ce sont les jeunes (moins de 35 ans) qui sont les plus optimistes, car ils estiment à plus de 50% qu’ils auront un jour un meilleur job que leurs parents. C’est devant les cadres, qui sont 45% à faire cette réponse.

Un sentiment de pression accrue

Avoir un meilleur niveau de diplôme ainsi qu’un meilleur emploi sont des données factuelles. D’un point de vue plus subjectif, les résultats sont beaucoup plus mitigés :

–        70% de la population Française pense qu’elle fait l’objet de plus de pression que ses parents, professionnellement parlant.

–        En ce qui concerne le niveau de vie, les Français sont hésitants : pour 25% d’entre eux, leur niveau de vie est supérieur à celui de leurs parents et pour 30%, c’est l’inverse.

Alors, l’ascenseur social existe-t-il en France ?

Pour 40% des Français pas vraiment et pour 20% d’entre eux ce dernier est réellement présent. « Le moral des Français n’est donc pas si mauvais ! » déclare Philippe Deljurie, co-fondateur de Meteojob. Même si plus de 60% d’entre eux sont inquiets pour leur avenir et celui de leurs enfants, ils sont tout de même conscients de l’évolution de leurs conditions de travail et de vie.

« Les Français sont mitigés quant à l’existence de l’ascenseur social » estime Philippe Deljurie. « Les pays dans lequel les répondants estiment que l’ascenseur social fonctionne le mieux sont l’Allemagne et les Etats-Unis (et, de manière, général, les pays anglo-saxons) et les pays d’Europe du Nord (Suède, Danemark, Norvège). »

Donc, les pays qui possèdent des modèles très clairs et assumés. Un exemple sur lequel la France pourrait peut-être s’appuyer ?