Le Conseil d’orientation pour l’emploi a choisi de consacrer ses prochains travaux au retour à l’emploi des personnes durablement éloignées du marché du travail. Cette problématique, qui est au cœur des préoccupations des politiques de l’emploi, est en effet cependant rarement traitée dans sa globalité.

L’éloignement durable du marché du travail correspond à des situations très différentes : celle des chômeurs de longue durée sans aucune activité, parmi lesquels de nombreux seniors qui rencontrent des difficultés particulières de retour à l’emploi, celle de femmes et d’hommes qui ont interrompu leur carrière pour élever leurs enfants, celle de personnes qui ont dû s’arrêter de travailler pour cause de maladie ou de handicap, ainsi que la situation des personnes qui ne sont jamais entrées sur le marché du travail.

Quelles difficultés pose l’éloignement durable du marché du travail, indépendamment des raisons de cet éloignement ? A quels problèmes spécifiques se heurtent les différentes personnes concernées ? L’éloignement durable du marché du travail est-il plus grave aujourd’hui du fait de la crise, d’évolutions concernant les compétences, les pratiques de recrutement et de management ? Comment faire évoluer le regard porté sur les personnes qui ont été éloignées du marché du travail ? Y a-t-il des métiers et des situations – âge, sexe, qualifications – particulièrement à risque ? Quelles sont les conséquences de longues interruptions de carrière (trajectoire professionnelle, salaire …) ? Comment les éviter ?

Les politiques publiques mises en place sont-elles efficaces ? Leur aspect souvent « vertical », par catégorie de personnes concernées est-il pertinent ? Les politiques sociales, d’emploi et de formation professionnelle sont-elles suffisamment bien coordonnées ? Quel est l’effet des mécanismes de soutien au revenu sur les risques d’éloignement durable ? Sur l’ensemble de ces éléments, le COE procèdera à un diagnostic et se livrera à des analyses. Il dressera une typologie des personnes concernées. Il s’intéressera aux dispositifs mis en place en France et hors de nos frontières. Il identifiera les principales difficultés rencontrées pour s’insérer ou se réinsérer dans le monde du travail et rendra à l’automne 2014 un rapport comprenant des propositions, afin d’éclairer les politiques publiques sur ce qui constitue un enjeu économique et social majeur.