Ce programme mondial, déployé dans l’ensemble des pays où le groupe est présent, a pour principal objectif d’aider les femmes de talent à développer leur carrière professionnelle au sein de l’entreprise.

Garches, le 6 mai 2014 – Infor, l’un des principaux fournisseurs de solutions logicielles au service de 70 000 clients, annonce le lancement en France de son programme WIN ‘Women’s Infor Network’, un programme de développement de carrière qui vise à offrir aux femmes un dispositif de moyens pour construire et promouvoir leur évolution au sein du groupe.

Cette initiative, qui s’inscrit en parallèle du programme PDP (Professional Development Program) conçu par le cabinet Pathbuilders et lancé par Infor à destination de l’ensemble de ses salariés, repose sur un certain nombre de sessions thématiques complémentaires dédiées aux femmes.
Il est animé dans chaque pays par des ‘WIN Facilitators’, des femmes sélectionnées pour leur parcours exemplaire et leur investissement au sein de l’entreprise, et fonctionne par petits groupes d’environ quinze personnes appelées à travailler ensemble sur des thèmes liés au développement personnel et plus spécifiquement adaptés aux problématiques féminines.

Il est déployé sous forme de ‘webinars’ trimestriels et soutenu au fil de l’eau par des fonctionnalités sociales favorisant l’échange au travers de la plateforme innovante d’Infor, Infor Ming.le.
Carole Winqwist, ‘EMEA Marketing Director’ chez Infor et WIN Facilitator en France, déclare : « Cette démarche de parité permettra à chacune de nous d’échanger localement avec ses pairs sur les problématiques de carrière rencontrées et de travailler ensemble, puis individuellement, sur le développement de ses compétences et de ses capacités de leadership au sein du groupe.»

Précisons qu’à l’instar de l’équipe dirigeante d’Infor qui compte quatre femmes aux plus hautes fonctions – Pam Murphy (COO), Mary Trick (EVP), Nicole Anasenes (CFO), Marylon McGinnis (SVP Global Support) -, son programme WIN enregistre d’ores et déjà 1 300 femmes membres volontaires, soit plus de 30% des femmes travaillant dans l’entreprise au niveau mondial.