« Non, l’offre d’emploi ne va pas disparaître, mais elle doit changer de place »

Depuis 50 ans, l’offre d’emploi a un rôle central, puisque c’est un input préalable à toute démarche de recrutement. « Ce processus ne colle plus au monde du social media dans lequel dominent la conversation, l’engagement, l’échange », remarque Olivier Fécherolle. Or les réseaux sociaux permettent à leurs membres de mettre en avant leurs soft skills. Ils peuvent en effet engager la conversation, prouver leur capacité à développer leur réseau, lancer le débat sur des groupes de discussion, commenter, etc. Dès lors, pour capter les meilleurs talents, le processus de recrutement doit s’inverser en faisant intervenir l’offre d’emploi non pas avant, mais après avoir créé une communauté de candidats.

Innover dans les RH, c’est oser