53,7 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans sont sur le marché du travail en 2012 : 44,0 % occupent un emploi et 9,7 % sont au chômage. 15 % des 15-29 ans ne sont ni en emploi, ni en formation initiale ou continue (« NEET »).

Au cours de l’année 2012, le taux d’emploi des jeunes a baissé de 0,8 point, la part de ceux au chômage a augmenté de 0,9 point et celle des jeunes ni en emploi ni en formation de 0,5 point.

 

Le taux de chômage des 15-29 ans, 18,0 % en moyenne en 2012, s’est élevé de 1,5 point sur l’année. L’écart entre le taux de chômage des jeunes actifs de 15-24 ans, peu diplômés en moyenne, et celui de l’ensemble des actifs varie beaucoup selon la conjoncture économique. Il a fortement augmenté depuis 2000 pour atteindre un maximum historique en 2012, alors que le même écart mesuré sur les jeunes de 25-29 ans s’est accru plus modérément. L’âge auquel le taux de chômage devient inférieur à son niveau moyen pour les 15-64 ans est resté compris entre 31 et 33 ans depuis 1992.

 

Depuis 2008, un quart des emplois occupés par les jeunes de moins de 26 ans bénéficient d’une aide de l’État. Depuis 2006, une proportion croissante des jeunes de 15-29 ans en emploi sont non salariés, et inversement de moins en moins travaillent dans la fonction publique. En 2012, le taux de chômage, comme les parts de chômage et de « NEET », sont pour les jeunes de 15-29 ans un peu inférieurs en France à la moyenne de l’Union européenne. Ils sont nettement plus élevés dans les départements d’outre-mer qu’en France métropolitaine.

http://travail-emploi.gouv.fr/actualite-presse,42/breves,2137/etudes-recherches-statistiques-de,76/etudes-et-recherches,77/publications-dares,98/dares-analyses-dares-indicateurs,102/2013-073-emploi-et-chomage-des-15,17211.html