Pour répondre aux enjeux de la réforme de la formation professionnelle, les organismes de formation vont devoir adapter leur offre et leur communication. Baisse des volumes, baisses des coûts, nouveaux entrants venant de l’internet… tous ces facteurs ne vont pas leur faciliter la tâche.

Quels seront les effets de la réforme sur l’activité des organismes de formation ? Comment vont-ils s’adapter concrètement ?

Zoom sur un métier en pleine mutation par Place de la Formation.

Suite à la réforme de la formation professionnelle, les organismes de formation vont devoir restructurer leur offre (catalogue, moyens pédagogiques mis en œuvre, marketing plus affirmé…) et s’adapter rapidement aux différentes évolutions qui guettent leur métier et leur environnement concurrentiel.

Partenaire historique des organismes de formation, bénéficiant d’une position privilégiée d’acteur/observateur, Place de la Formation met l’accent sur les principales évolutions :

 

La tension sur les prix

La fin de l’obligation légale ouvre la voie à une diminution sensible et à une optimisation drastique de la demande de formation. Face à une offre de formations pléthorique, les nombreux prestataires vont donc subir de la part des entreprises une pression plus forte. L’investissement formation étant désormais considéré comme une charge externe, semblable à tout autre achat de l’entreprise, ils vont devoir se démarquer plus que jamais et lutter contre une plus forte concurrence, notamment en réduisant leurs prix.

Cette baisse naturelle des prix va permettre d’assainir le marché en diminuant le nombre d’acteurs et va conduire à un renouvellement du paysage concurrentiel et des règles du jeu : différenciation sur la qualité en matière d’innovation, de communication etc…

La nécessaire transformation de l’offre

Aujourd’hui, les organismes de formation doivent s’adapter à une demande orientée vers des formations plus accessibles, moins onéreuses et surtout en phase avec les « nouveaux » usages du Web.

Les grands comptes qui ont de plus en plus d’universités d’entreprises et les formats comme le e-learning, le blended-learning ou les MOOC (massive online open course), qui se développent inévitablement, sont, en effet, perçus comme une menace par les organismes de formation.

Le numérique prenant une certaine ampleur en formation professionnelle, il y a donc urgence pour les organismes de formation « traditionnels », encore très centrés sur le présentiel, à repenser leur offre. Ils doivent accompagner leurs clients dans cette transformation de l’offre :

–                          en apportant une réelle valeur ajoutée par rapport aux contenus pléthoriques à disposition sur le web et en améliorant la qualité de leurs formations.

–                          en formant massivement tout en favorisant l’individualisation poussée et industrialisée, qui n’est pas la première qualité des MOOC.

–                          en proposant des formations certifiantes ou diplômantes, avec d’éventuels rapprochements avec des écoles et des universités.

 

Un nouveau besoin : le marketing

S’ils veulent survivre, en situation de guerre des prix, les organismes de formation vont devoir réfléchir à une stratégie de différenciation efficace et passer à une logique « Marketing » pour vendre leur savoir-faire et mettre en valeur leur offre auprès des responsables formation des entreprises.

Ce nouvel impératif s’explique notamment par la profusion des prestataires de formation sur un marché français presque saturé et donc la nécessité pour eux de se démarquer. Chaque organisme possède au moins une ou deux spécificités et doit absolument les promouvoir pour recruter de nouveaux clients et des candidats de qualité.

 

Vendre de la formation est désormais une réalité pour les organismes de formation, qui répond aux attentes actuelles du marché de la formation. Le marketing a de l’avenir dans la formation !

Véritable partenaire des organismes de formation, Place de la Formation a vocation à développer la qualité de leur offre en mettant en avant les spécificités de chacun, toujours dans cette optique d’effort de différenciation. Place de la Formation, via sa plateforme web, fluidifie également les échanges des organismes avec les OPCA et les entreprises et leur permet ainsi de se recentrer sur leur cœur de métier.

Grâce à la solution de Place de la Formation, les organismes ne sont plus accaparés par les tâches administratives et peuvent se concentrer sur l’articulation de leur offre de formation et sur le marketing qui apparait désormais indispensable.