Encore trop méconnu, le management de transition est clé pour amorcer une phase de changement en entreprise

Neuilly-sur-Seine, le 8 avril 2014 – Michael Page Interim Management annonce la sortie de son Guide dédié au management de transition. Ce Guide apporte un éclairage sur les domaines d’intervention des managers de transition et détaille les différentes missions qui peuvent leur être confiées.

Le management de transition ou l’intérim management, consiste à confier de façon provisoire la direction d’une entité, d’un département ou d’une usine à un dirigeant externe, généralement pour amorcer et accompagner une phase de changement et/ou de crise. Malgré les multiples avantages qu’il offre aux entreprises, le management de transition reste trop méconnu et trop peu utilisé.
Le Guide du Management de Transition regroupe les témoignages de managers de transition et recense plus d’une soixantaine de métiers dans différents types de fonctions (RH, Juridique, Ingénieurs et Industrie, Achats et Supply Chain, Finance et Comptabilité). Il présente en détail les métiers, les champs de responsabilités et les missions qui sont confiées aux managers de transition mais aussi les compétences et les qualités requises, les formations ou expériences nécessaires à ces missions ainsi que les tendances du marché.

 » Le Guide du Management de Transition est l’occasion pour Michael Page Interim Management de présenter ses différents périmètres d’intervention sur ce marché de la transition ainsi que les fonctions pour lesquelles le cabinet recrute. En effet, afin de répondre à la forte croissance du marché, qui est de l’ordre de 10 à 15 %, Michael Page a décidé de créer en 2006 une entité dédiée au management de transition, Michael Page Interim Management. Cette entité compte aujourd’hui 20 consultants et s’articule autour de 5 pôles d’expertise : RH, Juridique, Ingénieurs et Industrie, Achats et Supply Chain, Finance et Comptabilité.  » déclare Pierre-Emmanuel DUPIL, Directeur Général de Michael Page Interim Management France.
 

De nouvelles missions pour des entreprises en mutation

Apparu dans les années 70 dans le nord de l’Europe, notamment aux Pays-Bas, le management de transition a surtout pris son envol au Royaume-Uni dans les années 80 et n’est réellement apparu en France qu’à partir des années 2000. Si ces missions présentaient un caractère confidentiel au départ, elles ont peu à peu trouvé leur place dans des contextes particuliers, notamment dans le cadre de la fermeture de sites industriels. L’idée était alors, pour les actionnaires, de confier les rênes de l’entreprise à un manager externe capable de redresser la situation d’une entreprise en difficulté.

Suite à la structuration progressive du marché français depuis le début des années 2000, le management de transition a aujourd’hui élargi son spectre d’intervention. Il devient une solution concrète pour les entreprises confrontées à une situation d’urgence et/ou de crise qui peut être positive(gestion d’une forte croissance, mise en place d’outils spécifiques) ou négative. Le rôle d’un manager de transition consiste alors à gérer des missions à forts enjeux stratégiques pour l’avenir de l’entreprise : décideur, homme ou femme d’action et d’expérience, il doit régler une situation d’urgence mais peut aussi gérer un projet d’envergure stratégique tel que la transformation organisationnelle, ou l’amélioration de la performance…. Sans passé ni avenir dans l’entreprise, il n’entretient pas de lien affectif particulier, ce qui lui permet de rester pragmatique et d’être tourné vers la réalisation de ses objectifs. 

Ainsi, alors que ce métier relativement récent attirait à son commencement généralement des cadres très expérimentés, on voit maintenant émerger une nouvelle catégorie de managers, moins expérimentés, qui souhaitent justement se confronter à des missions à forts enjeux.
 

Les tendances du marché sur quelques postes clés

Directeur des Ressources Humaines

Ces dernières années ont vu émerger une fonction de DRH de plus au cœur des enjeux stratégiques des entreprises. Celles-ci, en mutation permanente, demandent à leurs cadres RH une politique à la fois d’anticipation par rapport aux nouveaux besoins de talents et de réactivité par rapport à des enjeux économiques en perpétuelle mutation. Les DRH accompagnent leur Direction Générale dans ses choix stratégiques et les Directions Opérationnelles dans la valorisation de leur capital humain. De plus, le niveau de proximité du binôme DRH/DG fait très souvent la différence sur l’impact des Ressources Humaines sur l’entreprise. La fonction est ainsi particulièrement exposée pour accompagner les décisions de croissance des sociétés. Attraction et fidélisation des potentiels tout en assurant un contact social avec les salariés sont les vraies tendances du marché actuel.

Directeur juridique

Le Guide montre une demande accrue de la sécurisation des process juridiques s’expliquant notamment par la multiplication des normes, tant au niveau national qu’international. Le recours à un Manager de Transition permet d’anticiper de nombreuses complications juridiques et d’éviter des contentieux qui pourraient avoir de lourdes conséquences financières.

Directeur d’usine – Directeur industriel

Les impératifs de livraison imposés par les clients sont primordiaux dans l’industrie. Une rupture dans la production d’une usine peut donc avoir des conséquences irréversibles pour le business d’une entreprise. Sécuriser la direction d’un site de production est un tel enjeu que la direction d’usine est une fonction clé pour les industriels. De plus, avec le nombre croissant de transferts industriels, les besoins de managers expérimentés capables de prendre en main une usine très rapidement ou de gérer au mieux une situation de crise sont de plus en plus nombreux.

Manager Achats

Les contraintes de réduction des coûts, d’optimisation du BFR, la mise en perspective avec un taux de service sont autant de facteurs propices au management de transition achats. Si la tendance du recours à la transition sur cette fonction est à la hausse, portée par des PME industrielles soucieuses d’améliorer fortement leur maturité achats, par des Groupes dans les secteurs des technologies de pointe (aéronautique, défense, spatial) très orientés innovation ou par d’autres Groupes lançant de grands chantiers achats (type IT), les missions de transition uniquement portées sur la stratégie et l’organisation restent rares au profit de missions gardant une part d’opérationnalité forte.

Directeur Administratif et Financier

Avec des cycles de crise rapprochés et plus longs, la fonction du DAF a pris une place reine, y compris dans l’industrie. C’est d’ailleurs le secteur le plus demandeur. De ce fait, le marché de la transition dans les fonctions financières favorise résolument les profils marqués « opérations » et développant des expertises sectorielles. Le terme de « Business Partner » revient de plus en plus. Les profils possédant des connaissances spécifiques de gestion du cash sous toutes ses formes sont aujourd’hui très recherchés, notamment par les fonds d’investissement, pour intégrer leurs participations.

Le Guide du management de transitionest téléchargeable gratuitement ICI .