Depuis quelques années, on a pu constater qu’une solide stratégie de Marque Employeur pouvait permettre à certaines entreprises de défier la tendance de leur secteur.

Cette année, ce constat se vérifie : dans chaque secteur d’activité, on remarque d’abord une tendance générale, de laquelle une ou deux entreprises se distinguent et vont à contre-courant. Cette situation est à double tranchant : d’un côté chaque entreprise peut s’en sortir dans un secteur mis en difficulté, de l’autre, l’attractivité d’un secteur peut parfois être insuffisante en soi pour attirer les bons candidats. Dans tous les cas, l’importance pour une entreprise d’établir et mettre en place une stratégie de communication efficace autour de sa Marque Employeur est d’autant plus vraie.

Autre élément marquant : les étudiants et jeunes diplômés s’intéressent chaque année à un nombre plus grand d’entreprises. Ils s’intéressent aujourd’hui à une vingtaine d’employeurs différents en moyenne, soit 5 de plus qu’en 2010. L’époque où un candidat souhaitait travailler dans un secteur bien particulier et limitait donc sa recherche aux acteurs de celui-ci est terminée. Chaque employeur a maintenant la possibilité de capter des jeunes talents selon des critères variés et plus seulement selon son domaine d’activité. La concurrence entre employeurs est plus forte car elle sort du cadre sectoriel.