Le manager n’est pas celui qu’on pense

L’entreprise d’aujourd’hui est perçue par la génération Y comme une structure qui ne favorise ni la communication ni le partage. Alors que la masse d’informations à traiter explose, « le véritable manager est celui qui sait utiliser la connaissance », assure Jean-Luc Moisan. Or cette compétence n’est pas fonction du niveau de hiérarchie. Le temps où seul le patron « savait » est bel et bien révolu.

Transformer les pratiques managériales

Le lean management, c’est donner les moyens à l’intelligence collective de s’exprimer en vue d’améliorer les performances de l’entreprise. Il convient donc d’outiller les managers pour leur permettre de mieux écouter leurs équipes, au travers des réseaux sociaux notamment. Les pratiques doivent elles aussi évoluer, en inventant par exemple « des nouveaux formats de réunions basés sur le brainstorm (et plus sur le diktat) », suggère Jean-Luc Moisan.