Étude Meteojob « Les Français et les angoisses liées à l’emploi »

Plus de 50% des salariés ont peur d’aller au travail le matin. La première source de peur au quotidien est la « peur de la hiérarchie ». En outre, 45 % des français craignent de perdre leur emploi en 2014.

Pour les personnes hors poste, 80% craignent de ne pas retrouver de travail en 2014. Toutefois, environ la moitié pensent qu’il y a sur le marché des opportunités mais ne sont pas prêts à les accepter. La principale raison de ce refus : l’éloignement par rapport au domicile. À contrario, plus de 80 % des personnes serait prêtes à accepter un travail avec un salaire net minimum de 1 500 euros par mois, 1/3 un salaire de moins de 1 100 euros net.

Ce sont les résultats d’une enquête que vient de réaliser Meteojob en Février 2014 auprès d’une cible représentative de la population française. Ces données montrent la détresse et le pessimisme des français face à la situation économique et au chômage et la peur qui touche tant les chômeurs que les salariés.

Meteojob est un des principaux sites de recrutement français avec plus de 1,5 millions d’inscrits. « Par son système de matching, Meteojob aide les candidats à trouver de meilleurs emplois à proximité de chez eux.  Aussi Meteojob vise  à réduire de 25 pourcent,  soit 100 000, le nombre d’emplois non pourvus en France. Dans cet objectif, nous sommes en partenariat avec Pôle emploi dans le cadre du projet transparence du marché de l’emploi » explique Marko Vujasinovic, Président de Meteojob.

Panels

L’étude a été réalisée entre les 24 et 26 février sur deux panels :

  • Un panel de 1 500 personnes représentatives de la population active française entre 25 et 65 ans, dont 80 % de non-cadres et 20 % de cadres
  • Un panel de 500 personnes hors poste.

Enquête auprès des personnes actuellement en poste 

Près de 2 personnes sur 3 ont « peur le matin en allant au travail ».

La principale raison : la pression hiérarchique suivie de près par la charge de travail ou la peur de faire une erreur.

Pour 58 % des salariés, l’emploi semble plus subit que souhaité. Le sentiment d’utilité est toutefois plus important chez les cadres.

Près de la moitié des personnes craignent de perdre leur emploi en 2014 et 1/3 ont plus peur de perdre leur travail en 2014 qu’en 2013

La situation économique est le facteur de crainte le plus important de perdre son travail.

Enquête auprès des personnes hors poste

4 personnes sur 5 actuellement hors poste craignent de ne pas retrouver un travail en 2014.

En dépit de leurs recherches, plus de 50 % des personnes interrogées ne trouvent pas d’emploi. Plus de 40% sont d’ailleurs hors poste depuis plus de 6 mois.

Toutefois, environ la moitié pensent qu’il y a sur le marché des opportunités mais ne sont pas prêts à les accepter.

La principale raison pour refuser une opportunité est l’éloignement par rapport au domicile.

Mais à contrario plus de 60% des personnes interrogées préfèrent accepter un travail mal payé.

En effet, plus de 80 % des personnes serait prêtes à accepter un travail avec un salaire net minimum de 1 500 euros par mois, 1/3 un salaire de moins de 1 100 euros net.

À propos de Meteojob

Meteojob, société en forte croissance, a bouleversé le paysage des sites d’emploi en s’imposant comme un acteur incontournable. Le site est devenu en trois ans l’un des leaders du recrutement en ligne en France et le 4e site français en audience (plus de 3 millions de visites en septembre 2013). Meteojob est aujourd’hui le premier site d’emploi privé en nombre d’offres d’emploi en France, avec plus de 25 000 annonces proposées quotidiennement, sur l’ensemble de la France.

Plus d’informations sur http://www.meteojob.com rubrique Espace Presse.