Mercredi 19 février 2014, le SNDGCT* a signé une charte d’accord avec onze cabinets consultants en recrutement Ressources Humaines**, afin de soutenir, d’accompagner et de faciliter la mobilité professionnelle, subie ou choisie, des cadres territoriaux titulaires d’emplois de direction de collectivités territoriales***, membres du SNDGCT.

D’une durée de deux ans, ce partenariat associe leur participation respective pour rechercher activement un nouveau poste au directeur concerné. Il prend une signification toute particulière à l’approche des prochaines élections.

PRINCIPES DE LA CHARTE D’ACCORD
Un système d’échange d’informations simple et efficace est mis en place. Pour mener à bien ce partenariat, le SNDGCT transmettra régulièrement les curriculum vitae et données professionnelles des cadres en recherche de poste aux cabinets. Ces derniers communiqueront au SNDGCT les profils de postes à pourvoir et emplois de direction de collectivités territoriales, établissements et organismes publics ou tout autre emploi accessible à des cadres A de la Fonction Publique Territoriale dont ils ont la charge et la mission de recrutement.

Dans les cas de procédures de fin de détachement sur emploi fonctionnel, qu’elles soient légalement ouvertes ou simplement pressenties, les cosignataires s’engagent à aider les fonctionnaires concernés dans leurs démarches de reclassement ou de mutation en :

. apportant leur savoir-faire dans la rédaction et la mise en forme des lettres de candidature et des
curriculum vitae des cadres concernés,
. accompagnant la préparation des entretiens de recrutement par tous les moyens appropriés
(bilan de carrière, conduite et entretien…),
. communiquant au réseau national de médiation les attentes des employeurs locaux en matière de
profils, compétences, expertises attendues et recherchées pour leurs principaux cadres et
dirigeants.

* Le SYNDICAT NATIONAL DES DIRECTEURS GÉNÉRAUX DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES créé en 1948 est une organisation professionnelle qui regroupe des dirigeants territoriaux de collectivités (DGS, Directeurs Généraux Adjoints des Services, cadres de direction du CNFPT et agents retraités des catégories précitées) et de centres de gestion. Il compte aujourd’hui 4 000 adhérents, dont plus de 3 000 en activité.
Il se compose d’Unions régionales, elles-mêmes divisées en Sections départementales.