Tendances marché 2012 – 2013 vues par Antoine Morgaut

2013 : malgré une conjoncture peu favorable, les recrutements sont restés stables

De même qu’en 2009, l’année 2013 a été une année de contraction. Le marché français a subi un fort déclin sur le 1er trimestre et s’est montré défiant toute l’année avec un ralentissement du nombre de recrutements, une appréhension des candidats face au risque, une peur de perdre son job et une incertitude généralisée.

France : un marché d’expertise

Les grands groupes français se sont pour une bonne partie engagés dans des plans de restructuration d’effectifs liés à la conjoncture. Ces plans ont interdit pour beaucoup d’officialiser des besoins de recrutement, ce qui a renforcé le ralentissement constaté.
Toutefois, les expertises pointues sont restées très convoitées notamment sur les postes d’associates M&A, de consolideurs, de data scientists,de HR community managers, de responsables marketing digital, de directeurs compliance, etc. La France s’oriente de plus en plus vers un marché d’expertise, qui profite aux PME, capables de faire preuve de plus d’agilité dans leurs processus de recrutement.

Les Ressources Humaines, au coeur du recrutement

Dans ce contexte où la ressource principale est la ressource humaine, la fonction de DRH est devenue nécessaire pour assurer l’employabilité.
Le facteur différenciant, c’est la motivation insufflée aux salariés    
Une motivation reposant sur un dialogue fluide entre les acteurs de l’entreprise,essentiel pour rétablir la confiance.

En tant que cabinet de recrutement, nous encourageons les entreprises à offrir des avantages significatifs aux candidats (intérêt du poste, diversité des missions, qualité de l’environnement de travail, accès à la formation, évolution, mentoring), à faire preuve d’adaptabilité et de créativité dans les process de recrutement.

2014 : vers un retour de l’optimisme

Contraints par la conjoncture économique incertaine, les mouvements du marché ne conduiront pas encore à un ajustement des salaires. Néanmoins, nous envisageons d’ici à la fin 2014, la mise en place régulière d’ajustements individualisés sur certaines expertises.
Plus globalement, le marché va rester assez hésitant mais sera encouragé par un optimisme grandissant.
Avec la reprise de la confiance sur le marché de l’emploi que ce soit du côté des entreprises ou des candidats, l’année

2014 sonnera le retour à meilleure fortune.


Considérée comme l’enquête de rémunération mondiale la plus exhaustive du marché, la Salary Survey du Groupe Robert Walters révèle les résultats de sa quinzième édition.

Cette enquête décrypte les évolutions de salaires à l’echelle mondiale, à travers une analyse exclusive des dernières tendances du marché observées par zone géographique, par fonction, par année d’expérience et par domaine d’activité:    

        • Finance
        • Ressources Humaines
        • Juridique
        • Fiscal
        • IT
        • Ingénieurs
        • Logistique
        • Achats

        • Marketing
        • Commercial
        • Assurance
        • Immobilier
        • Banque
        • Conseil
        • Santé

    Méthodologie de la Salary Survey en bref :

    • Analyse exhaustive du marché à partir d’interviews détaillées de nos experts menées durant le dernier trimestre 2013
    • Compilation des salaires fixes à partir d’une source de plus de 100 000 candidats rencontrés par an
    • Vérification de l’ensemble des informations collectées par la maison mère de Robert Walters au UK

Pour obtenir une version numérique de la Salary Survey de Robert Walters, nous vous invitons à vous rendre sur le lien suivant : www.robertwalters.fr/candidats/etude-de-remuneration.html