Paris, le 14 octobre 2013 – Pour accompagner la 1ère édition des « Rendez-vous Parentalité & Entreprise »*, un évènement organisé le jeudi 17 octobre prochain, La Maison Bleue et le Figaro Economie révèlent les résultats de leur première étude annuelle « Famille et Entreprises ». Menée par Viavoice, auprès de plus de 400 dirigeants d’entreprise et DRH, cette étude propose un état des lieux de la prise en compte de la parentalité au travail. Véritable enjeu de société, cette problématique reste pourtant peu traitée… En effet, si l’équilibre « vie professionnelle/vie personnelle » est un sujet majeur pour les parents-salariés, qu’en est-il pour les entreprises ? Quelles perceptions les dirigeants et DRH ont-ils de cette problématique ? Quelles sont, selon eux, les principales attentes des salariés ?…

Conciliation famille-travail : 60% des dirigeants et directeurs de ressources humaines sont conscients des enjeux et de leurs responsabilités

1L’articulation entre famille et travail est une problématique prise en compte mais encore relativement peu traitée par les personnes décisionnaires en matière de ressources humaines au sein des entreprises (dirigeants ou DRH) :

Ils sont ainsi 60 % à considérer cet enjeu comme « central » pour les entreprises, dont 68 % dans les entreprises de plus de 100 salariés.

Ils ne rejettent pas non plus la responsabilité de la prise en compte de cette question, puisque pour 58 % d’entre eux l’articulation famille-travail est d’abord l’affaire de l’entreprise, contre 42% qui estiment que c’est davantage l’affaire des pouvoirs publics.

Enfin, 57 % des dirigeants et DRH considèrent qu’il faudrait « encore innover en termes d’offres de services mis en place au profit des salariés ». Un point de vue partagé par 72% des personnes en charge des ressources humaines dans les entreprises de plus de 100 salariés.

 

La flexibilité des horaires : une attente prioritaire qui devance même les souhaits d’aides financières…

Si 57% des dirigeants d’entreprise et des directeurs de ressources humaines pensent que leurs salariés attendent d’abord des aides financières en matière de prise en compte de leur parentalité, les réponses citées spontanément font au contraire ressortir des attentes en termes de service et d’écoute au quotidien ainsi qu’ une plus grande souplesse dans la prise en compte de ces questions.

Les aménagements jugés prioritaires par les responsables interrogés sont :

La flexibilité horaire : pour 66 % d’entre eux, ce point est jugé essentiel afin de permettre aux salariés-parents d’adapter leurs heures de travail aux rythmes et activités de leurs enfants. Cette question de flexibilité dépasse largement celle des heures quotidiennes, les salariés demandant également de la souplesse pour faire face à des contraintes imprévues, ou pour pouvoir poser des congés quand ils le souhaitent.

L’aide à la garde des enfants, via une crèche d’entreprise, est considérée comme une priorité par 38 % des dirigeants interrogés.
 

2

Les bénéfices apportés par une crèche d’entreprise sont relativement bien identifiés…

  • 38% estiment qu’elle fidélise les collaborateurs,
  • 34% déclarent que la crèche d’entreprise développe le bien-être au travail,
  • pour 24%, cela renforce l’égalité hommes-femmes,
  • enfin, 23% des sondés estiment qu’elle accroît la performance économique, grâce à une meilleure disponibilité et un plus grand bien-être des salariés.

… même si quelques freins existent

– Pour 46% des sondés, la question du coût de la mise en place d’une crèche inquiète et freine les initiatives : ils craignent un impact budgétaire trop important pour leur entreprise,

– 24 % évoquent un manque dans les besoins exprimés par les salariés,

– Certains, 10% mentionnent les difficultés juridiques et pratiques de création et de fonctionnement ou encore le manque de ressource en interne pour la mise en place et le pilotage du projet (10%)

« Nous constatons que les entreprises ont parfaitement intégré que la parentalité est désormais une priorité pour elles. Toutefois, il est intéressant de relever un manque d’information de leur part, comme par exemple sur les solutions de garde – avec la question des coûts notamment – mais aussi de la part des salariés, qui ne pensent pas que ce service puisse être proposé par leur entreprise. Les solutions existent mais elles doivent être davantage connues. C’est dans cette optique que nous lançons les « Rendez-vous parentalité & entreprise » : véritable lieu de rencontres privilégiées pour échanger, trouver des réponses et avancer ensemble sur ce sujet majeur pour de nombreux Français » explique Sylvain Forestier, Président de La Maison Bleue.

 

 

Ces résultats seront présentés lors de la 1ère édition des Rendez-vous Parentalité & Entreprise
http://www.lesrdv-parentalite-entreprise.com/

 

Le 17 Octobre 2013

A l’Atelier, 132 avenue de Versailles, 75016 Paris
A partir de 17h00

La présentation de l’étude sera suivie par 2 tables rondes, durant lesquelles experts, professionnels et observateurs livreront leurs analyses et leurs avis sur le rôle de l’entreprise dans la prise en charge de la parentalité pour les parents-salariés.

Un événement organisé en partenariat avec Great Place to Work, RH&M
et l’Observatoire de la Parentalité en Entreprise

 

Méthodologie de l’étude :

Interviews réalisées par téléphone du 20 septembre au 3 octobre 2013. Échantillon de 404 décisionnaires en matière de ressources humaines (dirigeants d’entreprise, directeurs des ressources humaines), représentatif des entreprises françaises de cinq salariés et plus. Représentativité assurée par la méthode des quotas appliquée aux critères suivants : secteur d’activité de l’entreprise, taille de l’entreprise, région.