Dans le prolongement de son engagement initié en 2003 en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes,HSBC France a signé aujourd’hui une convention cadre avec le Ministère des Droits des femmes.

 

Initié dès 2003 avec la signature d’un accord d’entreprise en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, l’engagement de HSBC France marque aujourd’hui une nouvelle étape avec la signature de la convention avec le Ministère des Droits des femmes.

 

La banque s’engage ainsi à la fois à poursuivre sa politique en faveur de l’égalité professionnelle au sein de HSBC France, et à la fois à participer à la sensibilisation et au partage de « bonnes pratiques » en matière de mixité auprès des PME et de publics externes, dans le cadre des actions menées par le Ministère des Droits des femmes.

 

Poursuivre la politique volontariste de HSBC France en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

HSBC France continue son effort d’intégration des femmes dans ses instances dirigeantes en s’engageant à poursuivre la féminisation de ses comités de direction, à atteindre au moins 25% de femmes parmi les cadres de direction d’ici fin 2015 ou encore à avoir au moins 36% de femmes dans les plans de succession des membres de son Comité Exécutif d’ici fin 2015, dans le cadre de sa revue en France.

Cela s’inscrit dans la continuité de la politique initiée en 2003, qui avait notamment conduit la banque en France à :

  • établir annuellement un diagnostic, partagé avec les organisations syndicales, des écarts de salaires entre les hommes et les femmes pour une correction des anomalies constatées dansle cadre d’une enveloppe budgétaire dédiée. Depuis 2004, la banque y a consacré 6,7 millions d’euros. Ainsi, en 2012, ce sont 12 % des femmes qui ont bénéficié d’une révision salariale au titre de l’équité;
  • mettre en place des mesures pour mieux intégrer la maternité et l’adoption dans la gestion de carrière, avec notamment la garantie d’une évolution salariale au retour du congé;
  • s’engager à faire progresser de 4 points la part des femmes dans les classifications supérieures de cadres à horizon 2014.

 

Participer à la sensibilisation et au partage des « bonnes pratiques » en matière de mixité auprès des PME et de publics externes. 

HSBC France va par exemple :

  • organiser des réunions de sensibilisation et d’information sur le thème de la mixité pour sa clientèle de dirigeants de PME. Ces réunions aborderont les problématiques du poids des préjugés, du recrutement, d’égalité salariale, et de l’organisation du temps de travail.
  • mettre à disposition, sur le site créé à cet effet par le Ministère des Droits des femmes, une présentation de ses outils en matière d’égalité professionnelle et notamment de l’outil de diagnostic partagé.
  • détacher des collaborateurs pour participer aux conférences «Egalité professionnelle» dédiées à l’accompagnement des PME qui seront organisées par le Ministère des Droits des femmes au niveau régional, et ainsi sensibiliser les PME à cette question.
  • faire participer des collaborateurs à des opérations de promotion des métiers bancaires et à la valorisation des carrières féminines dans les établissements scolaires et d’enseignement supérieur.